Rechercher dans ce blog

jeudi 10 juillet 2014

VIVEMENT LE PUTSCH !

   

   ET SI ON SIFFLAIT LA FIN DE LA RECRÉATION ?

     On n'enseigne pas que des conneries dans les écoles de management. On y trouve même parfois des enseignements intelligents et sensés, non seulement sur le "savoir-faire" mais aussi sur le "savoir être". On peut hélas regretter que ce type d'enseignement soit totalement absent de l'ENA, qui ne forme - ne "formate" devrait-on dire - que des mécaniques d'horlogerie incapables de s'adapter à des situations originales, et surtout de faire preuve d'intelligence des situations, de libre arbitre et de créativité.
     

     La saillie de de Gaulle sur Giscard - réputé intelligent avant les résultats de son piteux septennat - est à cet égard très juste : "c'est un bel insecte", disait-il, "...dont on a coupé les antennes".

     Ainsi, l'incapacité des énarques et des politiques à affronter efficacement une situation nouvelle est bien connue. 

     
     On a ainsi vu Mitterrand se fourvoyer totalement en 1990 dans un refus borné de la réunification allemande - que Kohl a pourtant su mener tambour battant -. 
     
     On a noté un peu plus tard une certaine frénésie des dirigeants européens à intégrer au pas de charge le plus possible de pays de l'Est dans l'Union, dans le but non avoué d'éviter la reconstitution d'une nouvelle "Grande Russie", ce qui a définitivement plombé l'Europe, la transformant en ce "Machin" technocratique, incontrôlable et supranational. 
     
     Puis enfin la création bâclée d'une zone "euro" sans unification préalable des politiques économiques, sociales et fiscales, aboutissant à cette terrible situation de blocage  de la croissance et de l'emploi que nous subissons actuellement. Et tant d'autres erreurs encore...

     L'efficacité opérationnelle d'une action, quelle qu'elle soit, doit normalement résulter de quatre étapes, chacune étant d'une intensité et d'une durée variables selon les cas. Ces étapes sont toutes nécessaires et intangibles, et il est impossible de conduire durablement un projet à sa réussite, si elles ne sont pas strictement respectées. 



Ces 4 étapes sont la réflexion, la décision, l'action et le contrôle.

     Or, vous pourrez constater dans la vie courante que bon nombre de nos compatriotes font l'impasse sur l'une ou l'autre (ou plusieurs) de ces étapes. Certains décident sans avoir réfléchi, certains agissent instinctivement, sans avoir vraiment décidé, d'autres passent leur temps à contrôler sans jamais rien modifier, etc...

     Mais les pires sont ceux qui, après avoir longuement réfléchi et occasionnellement décidé, ne passent jamais à l'action.

     Le rendez-vous social de ce jour est l'illustration parfaite du dernier cas. Et, d'une manière générale, de la façon de gouverner de nos dirigeants. 

     On sait pourtant depuis Clémenceau que "quand on veut enterrer un problème on nomme une commission". C'est ce que viennent de faire Hollande et Valls, en réunissant des corporations (syndicats ouvriers et patronaux) qui refusent de travailler ensemble, persuadées qu'elles sont que leurs intérêts sont forcément contradictoires et divergents. 
     A ce compte, on peut se réunir pendant 10 ans, on ne décidera rien, et, a fortiori, on ne changera rien.

     Nous aurons donc droit à 4 "rendez-vous" : 


*un Comité d'évaluation des aides publiques, du CICE et des cotisations sociales, 
*un autre sur l'apprentissage et l'alternance, 
*un troisième sur le chômage de longue durée
*le bouquet final de ce feu d'artifice de sodomisation des drosophiles étant constitué par les "Assises de l'investissement".


     Les choses sont claires dès le premier jour : la CGT et FO boycottent (sans grand surprise) ce "machin hollandien".

     En vérité, le peuple français en a assez de ces débats et de ces discussions stériles, des commissions de toutes natures, des "Grenelle" sur tous les sujets, qui ne débouchent jamais. 

     
     Assez des théories fumeuses, des dogmes, des "principes fondateurs", de l'invocation permanente de "l'indépendance de la justice", des "droits de l'homme", de la "république", de la "laïcité", tout en s'autorisant de les bafouer allègrement à chaque occasion. 
     
     Assez d'opposer la "prévention" à la "répression". Assez d'entendre journalistes et politiques prétendre que "l'immigration est une chance pour la France". 
     
     Assez d'entendre les perroquets des médias prétendre que la France a "le meilleur système de santé du monde", qu'on lui envie ses "services publics", que "ses fonctionnaires font bien leur travail", et "qu'il faut en recruter davantage", que les 35 heures n'ont pas plombé la compétitivité française, qu'il faut - sous prétexte que la prison est un bouillon de culture pour la criminalité et l'islamisme - tout bonnement supprimer les peines de prison (il fallait y penser, Taubira l'a fait) !

     Le peuple français en a assez des débats de café du commerce entre parlementaires dont le périscope est calé sur leur propre réélection, et non sur les intérêts de la France. 

     
     Il en a assez de la corruption, des détournements, des exilés fiscaux qui se permettent de s'ériger en censeurs de la morale et de proclamer le bon choix électoral. 
     
     Il en a marre des planqués, des squatters des palais de la république, des petits malins qui, après s'être fait remarquer en syndicat étudiant, vivent ensuite - comme Jacques Julliard ou Clémentine Autain - aux frais de la princesse en n'ayant jamais travaillé. 
     
     Il ne supporte plus les racailles des quartiers qui volent, trafiquent, menacent, tuent même à l'occasion, tout en étant défendus par des bobos vivant tranquillement dans leurs appartements bunkerisés des beaux quartiers et prêts à défendre l'indéfendable pourvu qu'il s'agisse de "pauvres immigrés" fuyant la misère et l'oppression.

     A force de rester sur l'étape 1 - la "réflexion" - on prive notre pays de sa marche vers le progrès, vers l'avenir, vers l'amélioration du bien-être de ses habitants. A force de "réfléchir", on ne "décide jamais" et on ne "fait" plus rien. C'est la France morte, qui pointe à l'horizon.







     Hollande est la caricature de ce dysfonctionnement majeur. Lui-même issu de l'ENA, ancien haut fonctionnaire qui se vantait de ne rien foutre à la Cour des Comptes (voir une video édifiante à cesujet), il ne voulait le pouvoir que parce qu'il était formaté pour "tuer" ses concurrents. 

     
     Tout le monde a aujourd'hui compris qu'il n'était porteur d'aucun projet pour la France, son seul dessein était de parvenir au pouvoir, et d'y rester le plus longtemps possible en éliminant les concurrents. 
     
     C'était le sens de son "association" avec Royal, qui a bien failli parvenir la première à la magistrature suprême, mais le prédateur était tapi dans l'ombre, et a su manœuvrer au bon moment en profitant de la disqualification de DSK...

     Aujourd'hui, ce qu'attend le peuple français, c'est un projet et une action. Remettre de l'ordre (dans les écuries d'Augias, comme dit l'autre), retrouver raison et bon sens, sortir des dogmes et des idées reçues, du politiquement correct, du "prêt à penser". 

     
     Retrouver un souffle, une dynamique, une volonté farouche d'indépendance nationale qui replacera la France au premier plan mondial, faisant mentir les voix de la défaite et de l'abandon qui lui susurrent que son histoire est derrière elle. 
     
     Or, l'Histoire de la France reste à écrire. Nous l'écrirons sans Hollande, sans les socialistes, sans les politiciens véreux et corrompus, sans ceux qui vivent sur le dos des travailleurs éreintés par un impôt confiscatoire. 
     
     En remettant systématiquement en cause tous les "avantages acquis" des corporatismes de tous bords et en pratiquant la justice sociale au lieu de l'invoquer de manière incantatoire...

     Aujourd'hui, ce que le peuple français attend avec de plus en plus d'impatience et de colère, c'est que quelqu'un ait le courage de siffler la fin de la récréation...

     Nous ne sommes plus en 1789, ni en 1968, mais il existe peut-être d'autres solutions transitoires ?...





      PEUT ETRE QUE LE GÉNÉRAL DE GENDARMERIE SOUBELET POURRAIT ETRE 

      L  HOMME PROVIDENTIEL - IL SERA LE SUJET DE  MON PROCHAIN ARTICLE

14 commentaires:

  1. JE SUIS EN COLÈRE - TRÈS EN COLÈRE
    Il faut en effet prendre son temps pour lire ce super article qui résume trop bien la situation de notre pays et je le prends.
    Il parle très juste de nos présidents passés et actuel, de nos ministres et politiciens, véreux, vendus, et intéressés. De la manière d écarter ceux qui les gênent.
    De l Europe qui n a cessé d accepter (avec des idées derrière la tête de pauvres pays de l Est endettés jusqu au cou), et qu il fallait aider par des prêts permanents.
    Une Europe moribonde que les Français ne voulaient pas et qu ils subissent.
    Une Europe qui favorise les uns au détriment des autres
    Une Europe qui fait de plus en plus d Eurosceptiques
    La France aussi croule sous les dettes, qui lui prête.
    Quant à notre justice, notre ministre se charge de faire la part belle aux criminels et délinquants au détriment des victimes dont elle se fou éperdument
    Il évoque l impuissance et l incompétence de nos énarques si bien dans leur peau pour se remplir les poches et parler le même langage au détriment du peuple qui ne fait que subir les décisions prises.
    Il parle de toutes les magouilles, de beaux discours, avec des tas de concertations qui n aboutissent jamais à rien parce que ils ne veulent pas voir l essentiel, l utile et l indispensable. Ils ne comprennent rien au désir des Français, (les syndicats, le patronat, ne sont jamais d accord) et pour cause, les grèves (un gouffre)
    Il parle des 4 étapes à respecter mais une fois encore comment cette bande d idiots pourrait elle les respecter. Ils sont inconscients, agissant à la va vite sans aucune honte. Leur but étant dans l immédiat étant de terminer leur quinquennat puis se projeter dans les futures élections en attendant de reprendre une nouvelle gifle par le FN.
    Tous les mots nouveaux, cap, valise à outils, pacte social, hollande peut se les mettre où je pense, avec lui c est chômage record, dette record, impôts record.
    Il anéanti le pays, notre pays, et le pire c est qu il ne s en rend même pas compte un énarque idiot. Il devait penser à sa Julie Gayet, jeter la trierweiler, et se raccommoder aussi avec la ségolène
    L acceptation de cette immigration massive qui nous bouffe, de tous ces musulmans islamistes, de ces roms, qui attentent à la vie de nos citoyens, et dont il veut les voix aux prochaines élections avec aussi l envie de faire voter les étrangers ( n était ce pas dans son programme, comme le mariage pour tous qui a fait couler beaucoup d encre et dont le vote pour a été obtenu par la tricherie)
    Et que dire de notre Education Nationale qui bat de l aile au niveau mondial avec le témoignage du rapport PISA
    Et que dire de toutes leurs histoires de fesses DSK, hollande qui font la risée de la France aux yeux du monde.
    Oui BBR, un PUTSCH est nécessaire , indispensable, il ne nous manque que cet homme providentiel qui saura trouver les mots justes pour être suivi.
    Pourquoi pas ce général, en effet, j avais lu vos articles le concernant, où il critiquait ouvertement valls ministre de l intérieur sur la sécurité du pays mal assurée et la taubira laxiste. La criminalité et la délinquance augmentent chaque jour, et nous leur montrons notre impuissance de laquelle les auteurs profitent.
    Où est il maintenant. Vivement votre prochain article. Les Français en ont assez de subir


    La Normande


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que dire de plus ma chère Normande, l article parait complet et sincère, vous parachevez ce tableau par votre excellent commentaire, dont je comprends votre colère.
      Les faits sont là et bien réels, et nous attendons tous cet homme intègre qui pourra redresser notre pays de l état dans lequel on l a plongé. Un KO, avec une politique vouée à l échec avec effectivement à sa tête, des incompétents, une Europe qui vacille, une justice laxiste dont nous subissons les tristes effets.
      Tous nos politiciens sont véreux, ils trempent tous dans des affaires louches avec le fric à la base de tout, tous sont soumis à la justice mais condamnés à jamais rien si ce n est des peines d inéligibilité.
      Comme l Indien, comme vous même je pense que nous avons besoin de l Armée de la Gendarmerie, de la Police à côté du peuple, ce n est qu avec ce trio uni que les choses pourront changer. L union fait la force et nous avons besoin de cette force.
      Nous avons constaté vos articles précédents combien cette immigration que nous accueillons à bras ouvert est dangereuse pour nous, combien elle est provocante, irrespectueuse de nos lois tout en recevant monts et merveilles par notre gouvernement, combien elle bénéficie des faveurs de cette sois disant Justice si on peut encore l appeler comme ça.
      Notre pays croule sous les dettes, ils s enlisent chaque jour davantage, le peuple subit des grèves en permanence qui paralysent le pays, aucun dialogue ne permet d aboutir. Tout va mal.
      Nous avons un président dont la côte de popularité bas aussi un record La Normande, jamais nous n avions connu une telle bassesse mais son intérêt passant avant celui de son pays, il n abdiquera pas et restera collé sur son fauteuil
      au risque de nous faire connaitre les abysses. Un homme honnête reconnaissant son incompétence aurait accepter la dissolution de l Assemblée Nationale depuis longtemps. Mais Honnête il ne l est pas non plus. Je le Hais.


      Nicole PLEY

      Supprimer
  2. Je serai bref ! Une fois n'est pas coutume.
    Ainsi que je l'ai dit, à maintes reprises sur ce blog,la seule issue pour la France, actuellement, c'est le putsch.Lui seul est capable de nous éviter le pire et nous sortir de l'ornière où nous ont poussé des décennies de gouvernance de gauche et de droite.
    C'est à l'Armée qu'il revient de défendre le pays contre les traîtres, les nuisibles, les tueurs.
    C'est à l'Armée qu'il appartient de chasser les pourris dont le seul but a été de se remplir les fouilles avec l'argent des Français. Mais auparavant, il ne faudra pas qu'elle oublie de leur faire restituer tout ce qu'ils ont volé à ceux qui travaillent et à ceux qui ont travaillé.
    L'Indien.
    .

    RépondreSupprimer
  3. Super article BBR, et excellents commentaires de la Normande et Nicole (qui pour quelqu un qui n avait rien à rajouter en dit pas mal) aussi ce sont les suivants qui auront du mal à commenter.
    Devant un article aussi précis sur la situation de notre pays, ainsi que vos analyses
    qui laissent percevoir votre colère et amertume, je ne peux que me rallier à vous sur tous les paragraphes évoqués. Ils sont réels, justes et personne ne peut les contester. Nous vivons ce drame chaque jour que nous écoutons les informations, et je me tape du Brésil ou de l Allemagne et du football qui n est encore que des questions d argent. Notre Pays, La France c est bien plus important à mes yeux que ces pantins qui courent après un ballon pour toucher à l arrivée 93000 EUROS même en ayant perdu, tous frais payer ainsi que pour les épouses qui ont été invitées.
    Les Entreprises délocalisent, les chômeurs augmentent, tous les fonctionnaires font des grèves plus que coûteuses, les syndicats se frottent les mains, les impôts et les tarifs indispensables à notre vie augmentent, pendant que certains ont du mal à joindre les deux bouts, d autres s enrichissent, peut être en évitant imposition (demandez au fils fabius comment on fait pour éviter l ISF) sans parler de certains qui vont dans des paradis fiscaux, d autres savent profiter du CAC 40.
    Oui mes amis, en en plus de tout cela nous avons la racaille étrangère à qui on accorde toutes les faveurs, pour avoir plus de voies que son adversaire aux prochaines élections et qui crache sur notre pays et notre drapeau.
    J ai aussi personnellement hâte que tout cela change, et espère que ça ne tardera pas. D autres pays en difficulté savent faire la révolution, pourquoi pas nous, il y a eu des révolution pour moins que ça.


    André BERGERAC

    RépondreSupprimer
  4. Un journaliste et écrivain, un vrai, un pur, qui fit d'excellentes prévisions en juillet 2013 pour 2014 (sondages cata pour Hollande, victoire pour l'UMP aux municipales et le FN aux européennes, redressement budgétaires non respecté, chômage en croissance continue, etc.) pense que le soulèvement se produira en mai 2015 par agrégation cumulative de manifs de plus en plus violentes.
    Que Dieu vous entende Monsieur, mais pour qu'un tel processus réussisse dans le sens souhaité et ne soit pas récupéré par des professionnels de la révolution, politiciens de gauche, syndicalises formés aux techniques d'action sociale révolutionnaire (des cours sont donnés à la CGT), Il faut :
    Une organisation prête à agir, connaissant les techniques de guerre civile, sachant par exemple comment bloquer une ville si l'armée obéissant au gouvernement tente de la réinvestir. Et :
    Une tête qui peut être un leader charismatique ou un groupe solidement et solidairement structuré avec des agents dans toutes les villes de France ( ?? ? ). Nous savons que des « acteurs » sont actuellement en sommeil artificiel. Il faut aussi que dans les têtes on ne soit pas en permanence défaitistes, comme trop de nos lecteurs. L'article est excellent, parce qu'il synthétise le problème à résoudre, à nous de trouver les solutions possibles pour que le jour où l'action de libération de la société française se déclenchera, elle soit un succès durable.
    o « Notre passé fut horrible, notre présent est insupportable, mais heureusement, nous n'avons pas d’avenir ». (Je ne sais pas qui est l’auteur de proverbe à la con, mais il me plait…….le proverbe, pas l’auteur)
    o Peut-être qu’un ( ?) genre "Petit Clamart" ....
    o
    o
    o Vidéo citée par l’auteur :
    http://www.ina.fr/video/I05262220

    @

    RépondreSupprimer
  5. Il fut un temps j entendais dire que "Le silence est d or, la parole est d argent" en l état actuel des choses, il faut que les gens parlent ,et laisser sans voix notre président et ses ministres, il va falloir agir et vite. La fièvre gagne du terrain, il n y a pratiquement plus de sujet positif, et toutes les infos que nos apprenons, par la télévision, par la radio mais aussi par votre blog BBR, ne sont que désolation par la faute de nos politiques.
    L indien a aussi raison de dire de droite et de gauche depuis des décennies
    et vous avez tous raison sur l impérieuse nécessité d avoir recours à un PUSCH avec l aide des militaires et organismes de sécurité.
    Mais nos autorités dirigeantes savent bien que La France d aujourd hui a besoin d un vrai leader capable de tout bousculer et faire basculer le président et son gouvernement qui sont en place mais ils connaissent la difficulté que nous aurons à trouver cet homme providentiel.
    Je ne désespère pas, la situation est assez grave pour que ce soulèvement ai lieu
    et je ne pense pas que nous attendrons la fin de son quinquennat.


    Nathalie

    RépondreSupprimer
  6. Quel article, chapeau à son auteur, et merci a vous BBR de nous le faire partager en le publiant. Il est aussi complet que précis, évoquant le mal aise général dans tous les domaines passés et actuel, mettant principalement en causes les politiques menées en France.
    Si la DROITE a été mauvaise, si elles trempent dans de nombreuses affaires d argent sale, La GAUCHE de maintenant que l on veut appeler SOCIALISTE ne vaut guerre mieux. Son incompétence est reconnue de tous et les sondages en témoignent, la situation de La France n a jamais été aussi désastreuse. Ils magouillent autant que les autres, et sont tous à l affût de l argent. Aussi l avenir des Français n a aucune espèce d importance pour eux, seul compte la possibilité de nous retirer cet argent auquel ils tiennent tant allant même jusqu à baisser le taux du livret A (épargne la plus populaire) à 0.75 % - Avons nous connu aussi bas ? Je ne m en souviens plus. un Nouveau record peut être que La Normande n a pas évoqué
    Je pense que côté record en connerie ce gouvernement ne doit rien à personne.Il est le maître en la matière et a eu de très bons professeurs par le passé.
    La décadence se constate dans tous les domaines et aucun ministre ne peut être épargné en prétendant que son ministère est meilleur que les autres. Cela se saurait. Chacun tire sur la ficelle de nous sommes oubliant que parfois il lui arrive se céder.


    Jean BOUVARD

    RépondreSupprimer
  7. L article et toutes vos analyses sont justes, claires et nettes.
    Il n y a rien à rajouter.

    RépondreSupprimer
  8. Mais comment as t on pu faire élire un tel personnage à la tête de notre pays
    même lors des primaires ses adversaires le trouvaient "incompétent, fainéant, couille molle, inexpérimenté", et on le nomme à la tête de la France avec tous les risques que cela signifie.

    Quelle inconscience nous avons fait preuve.
    Il est vrai que ses adversaires des primaires (royal, aubry, fabius ) ne valaient pas mieux et que l antisarko avait fait son effet, les journalistes aidant.

    Mais quand même, on peut en réfléchissant, se dire que le contrat est pour une durée de 5 ans et que 5 ans c est long quand tout va mal. Il ne fallait surtout espérer que cela allait bien se passer avec une telle panoplie de critiques de la part de ses amis qui plus est en période dites de crise.

    Quand on a vu les critiques sur sarkozy pour ses décisions, qu on les lui copie et on fait pire, il y a de quoi se poser des questions. C est simple TOUT VA MAL.

    J ose espérer que tous les français auront bien compris cette leçon et ne pas commettre la même erreur que tu temps de l autre socialiste mitterrand (14 ans une paille).


    Alain

    RépondreSupprimer
  9. Et pourquoi pas!!!
    Il y a quelques années,lors de l'ère Sarkozy,personne n'aurait seulement imaginé de renverser le pouvoir,Chirac quant à lui avait rendu facultatif en 2001 l'obligation militaire,et pendant que d'autres pays comme la Russie par exemple investissait
    dans son armée,nous les effectifs de notre grande armée tenaient dans le stade de France !!
    Et puis est venu hollande,ses provocations,ses lois injustes avec taubira,les entreprises qui ferment le chômage grandissant et le mariage des gays,et les manifestations de colère du peuple qui perdait ses repères et à qui on imposait "au nom de la liberté" une nouvelle façon de penser,une nouvelle vision des choses,enfin disons le, l'acceptation de la décadence!!!
    Le peuple est en colère,le peuple cherche un Chef mais pas un faux chef issu de l'UMPS,!!!
    Le Général Benoit Puga,Chef d'état major particulier du Président de la République,
    Le Général Pierre de Villiers ,numéro 2 des Armées,
    Le Général Bruno Dary ,ancien gouverneur militaire de Paris

    Lors des "manifs pour tous" contre les mariages gays,le général Puga ,en parlant du mariage des gays disait "cette fracture civilisationnelle"
    Lors des manifs pour tous nombreux officiers de l'Armée ont été arrếtés par la dictature de valls!!!
    Je n'oublie pas non plus le courageux Général Soubelet qui ayant tenu tête à sa majesté Manoletto a été muté "en punition " dans les îles ,réduisant ainsi sa palette de pouvoir!!
    Sera-t-il Catholique le Général qui fera un putch et délivrera la France ?
    Qui vivra verra,mais je veux y croire!!!
    Fleur de lys.

    RépondreSupprimer
  10. Montjoie Saint Denis ! Vive le Roy !

    RépondreSupprimer
  11. Bravo et merci pour cet article qui retrace toutes les difficultés que nous avons vécu et que nous vivons encore au quotidien. Merci aussi pour tous ces commentaires généreux, plein de bons sens et réalité. Que puis je dire de plus. Incompétence gouvernementale et décadence sont les maîtres mots de ma synthèse.

    Alice

    RépondreSupprimer
  12. Je trouve cet article très intéressant, de part la diversité de tous les sujets qu il traite.
    Il ose s exprimer sur la décadence française dû à des politiques peu scrupuleux (du président à ses ministres) sur le devenir de notre pays. Leurs principaux soucis comme nous l avons déjà évoqué, se résument à "Pouvoir et Argent". Peu leur importe à quel prix.
    Avec la droite nous étions au bord du gouffre avec le socialisme nous avons fait ce pas en avant. Ce pas qui fait peur.
    La difficulté réside que malgré toutes ses difficultés, et bien que se rendant compte de tout ce qui ne va pas, les français ne sont pas très actifs, pensant souvent plus à quelques jours de vacances en famille sans télé, radio, journaux afin d échapper à toutes ses mauvaises nouvelles qui nous accablent chaque jour un peu plus.
    Il y a bien quelques manifestations par ci par là, par la force du syndicalisme, mais bien souvent pour certaines administrations (SNCM, SNCF, Education Nationale, Les transports aériens) ce qui ne fait certes pas l unanimité pour une révolution ni le leader tant recherché pour abolir le pouvoir en place.
    Notre Politique est un échec cuisant dont nous subissons les conséquences
    L Europe est un échec compte tenu du nombre d Eurosceptiques.
    Les élections sont un échec vu le nombre d abstentionnistes.
    Les Français sont submergés par tous ces constats, où l on nous parle que des magouillent politiciennes, du chômage qui grimpe, des déficits qui montent en flèches, des trous de la sécu malgré l augmentation des médicaments non remboursés, du commerce extérieur et intérieur qui ne tournent plus, des entreprises qui partent à l étranger trouver une main d oeuvre à bas prix, du taux du livret A qui va chuter, de cette immigration massive et malvenue qui ni ne s adapte ni ne s intègre créant un danger permanent, de cette justice qui offre le pardon aux criminels et délinquants leur évitant des séjours en prison (pourtant dorés, et desquelles on s évade facilement en France).
    LE PUTSCH est devenu plus que nécessaire. Il ne manque que le Général.


    Z@vor

    RépondreSupprimer
  13. Comme vous avez raison, Z@vor !
    Il manque le général. Dès qu'il se sera manifesté, dès que les Français comprendront qu'ils ont enfin un véritable chef, qui agit non pas pour lui mais pour la France et les Français, ils se réveilleront de leur léthargie et le suivront.
    Mais peut-être ne sommes-nous pas encore suffisamment dans la merde pour sortir du long sommeil où nous ont plongés des décennies de gouvernance pourrie.
    L'Indien.

    RépondreSupprimer