Rechercher dans ce blog

lundi 3 août 2015

LA FACE CACHÉE DES MÉDICAMENTS GÉNÉRIQUES


LA FACE CACHÉE DES MÉDICAMENTS GÉNÉRIQUES


     Ces jours derniers, la presse annonçait que l’Union européenne avait demandé à ses États membres de retirer du marché 700 médicaments génériques...
 
                                            LA PETITE INTRODUCTION DE BBR
 
     Qui de mieux placé que l auteur de cet article qui est Médecin Urgentiste et Généraliste pour parler de médicaments et de génériques.
 
     Les génériques ont été créés pour faire encore et toujours du Fric mais  en laissant croire que nous allions réalisés des économies, pour nous, pour la sécu. Il s avère que nombreux sont plus que néfastes pour l organisme et ne correspondent pas à l original avec les effets escomptés.
 
     Oui les labos vendent, oui l Etat donne son accord, oui mais voilà les malades qui ingurgites ces merdes c est nous...Je pense en toute honnêteté que ces gens là ne prennent pas les génériques et même que eux sont remboursés entièrement.... 
 
     Lorsque les ennuis commencent pour l un d entre nous, il ne se passe rien bien sur, mais lorsque cela commence à concerner des centaines de personnes on commence à se pencher sur le problème qui devient sérieux, les labos sont mis en cause, des procès ont lieux, mais combien y a  t il eu de victimes  pendant  ce temps ?
 
     La France n est donc pas seule à se rendre compte de ces erreurs comment en témoigne le retrait des 700 génériques qui sont sans aucun doute les plus utilisés, mais il y en a d autres....

     Acheter du made in china ou made in indien pour obtenir des prix de marchés très bas c est bien , mais notre santé passe avant tout, sans pour cela oublier que nos labos se gavent quand même, et malgré tous les dégâts corporels qui ont été reconnus, je n ai jamais de directeur de labo condamné lourdement car bien souvent il s agit de personnalités reconnus par les politiques (amis, famille etc...)

     IL est bien évident que s il y a une différence de prix entre le médicament original et le générique c est bien qu il y a aussi une différence d efficacité et d effet.
 
     A force de tirer sur la ficelle, elle finira bien pas céder, .... On veut même nous soigner avec de la Merde et on se fou bien des conséquences que cela entrainent
 
                                                                  -----ooo0ooo-----
 
 
     Ces jours derniers, la presse annonçait que l’Union européenne avait demandé à ses États membres de retirer du marché 700 médicaments génériques. Cette décision intervient après que des irrégularités ont été constatées lors d’une inspection réalisée l’an dernier par l’Agence française de sécurité du médicament (ANSM) sur le site d’une des entreprises indiennes spécialisées dans les essais cliniques des médicaments génériques (GVK BIO). Ce retrait du marché concerne principalement les copies de médicaments antidouleurs, antidépresseurs, à visée digestive ou antiallergique.
 
     Une lecture rapide de ces articles pourrait laisser penser que ces produits ont été retirés car non conformes aux médicaments initiaux, pouvant ainsi faire courir un risque aux utilisateurs, soit par une toxicité accrue, soit par leur inefficacité. En réalité, il n’en est rien : les médicaments testés ne semblent présenter aucun risque pour la santé humaine et leur efficacité thérapeutique n’est pas mise en cause.
 
     Les irrégularités constatées portent sur le suivi des sujets qui servent de « cobayes » pour apprécier l’efficacité ou la toxicité des médicaments génériques produits par l’industrie indienne.
 
     Cependant, cette décision de l’Union européenne remet en lumière divers problèmes liés à leur utilisation. On distingue différentes sortes de génériques : ceux qui sont des copies conformes de l’original (même molécule active, même galénique, même excipient) et ceux qui sont similaires à l’original (même molécule active mais excipient différent), et on peut également citer les médicaments assimilables (différents de l’original mais qui rendent le même service thérapeutique), souvent placés dans le groupe des génériques. Le fait de regrouper, sous une même appellation, des produits qui peuvent être différents nuit à l’image de marque de ces médicaments et ne favorise pas leur diffusion. Les génériques représentent environ un tiers des boîtes de médicaments vendues en pharmacie.
 
     Il est donc parfaitement légitime que les agences nationales du médicament et l’agence européenne pratiquent des contrôles sévères pour s’assurer de la qualité chimique et pharmacologique des médicaments produits, ainsi que du respect des « bonnes pratiques cliniques ».
 
     Ce retrait massif, décidé à l’échelle européenne, semble être davantage un coup de semonce destiné aux autorités sanitaires indiennes, afin de les obliger à respecter des protocoles stricts et respectueux des droits des patients, qu’une réelle mesure de santé publique destinée à protéger le consommateur européen.
 
     Depuis plusieurs années déjà, des ONG et des organismes officiels dénonçaient la laxité des procédures de contrôle lors des essais cliniques, ainsi que des atteintes inacceptables aux droits des malades lors de ces essais, où les règles d’éthique sont moins strictes que celles en vigueur dans les pays occidentaux.
 
     Hélas pour les Indiens, l’Inde est un pays où les grands laboratoires pharmaceutiques peuvent encore expérimenter de nouvelles molécules à moindre frais, et avec plus de facilité que dans les pays riches. Le prix de la douleur, voire de la mort, n’a pas encore une valeur étalon planétaire.
 
Médecin urgentiste et généraliste
 

19 commentaires:

  1. Ce n'est plus à démontrer, les amis.
    Il y a quelques années, une personne sur cinq pouvait être atteinte d'un cancer.Aujourd'hui, c'est une personne sur deux.
    Pas besoin d'être grand clerc pour comprendre pourquoi : nous mangeons de la merde, nous buvons de la merde, nous respirons de la merde et voilà que nous apprenons que l'on nous soigne aussi avec de la merde.
    Et nous savons fort bien à qui profite toute cette merde. Si au moins, elle remplissait les caisses de l’État, pour éponger la dette, renflouer les caisses retraite, diminuer les impôts des cons tribuables... Mais non ! Elle remplit, en espèces sonnantes et trébuchantes, les tiroirs caisse des grandes industries, qu'elles soient industrielles ou pharmaceutiques. Mais elle remplit aussi les poches des politiques qui favorisent tel laboratoire plutôt que tel autre, telle société ou telle autre, en touchant, au passage, de quoi passer des vacances au soleil et vivre le reste de l'année comme des nababs.
    Nous aboutissons toujours à la même conclusion, les amis. Il y a une nauséabonde et persistante odeur de pourri dans la totalité de la classe politique.
    Espérons que cette pourriture finisse par leur filer la gangrène, ce qui ne manquera pas d'arriver car les Français, même les plus bouchés , commencent à sentir les effluves malodorants que ces messieurs-dames dégagent.
    Salut à tous.
    L'Indien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et on est soigné avec de la merde en prenant des génériques. Un médicament est sensé vous soigner or si vous prenez un médicament et que vous vous sentez encore plus mal c'est bien qu'il y a un probléme

      Supprimer

  2. Bonjour BBR, les amis

    Oui l Indien tout est devenu de la merde.

    Merci pour ce super article très intéressant avant votre départ, personnellement je paye mais je refuse les génériques, je n ai jamais eu confiance, et j ai toujours dit qu il devait y avoir une différence importante pour notre santé compte tenu de la différence de prix, une copie ne peut pas avoir la même valeur que l original et ce dans tous les domaines... Alors si nos cons de gouvernants veulent avaler de la merde de générique ils peuvent même se la carrer où je pense.

    C est une honte de vouloir jouer avec la santé, déjà qu on ne nous rembourse plus rien, déjà qu on nous augmente sans cesse les cotisation en plus on nous impose des génériques, on impose aussi leur prescription pas nos médecins, c est scandaleux.

    La Normande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je pense payer les génériques avec des billets de Monopoli un faux médicament pour un faux billet

      Supprimer
  3. Bonjour les amis, BBR

    Jusqu alors je faisais confiance, mon médecin me prescrit, la pharmacie me donne le générique, je le prends, mais n ayant jamais eu de problèmes grave de santé ( je touche du bois) je n ai pas eu à subir les conséquences néfastes du générique, mais comme le dit La Normande une copie ne peut valoir un original.

    Je trouve une fois encore qe le système employé relève de la dictature dans la mesure où on nous impose et que nous n avons que peu de choix, si ce n est celui de payer. On en revient toujours à la même base ....L argent.

    C est bien connu et reconnu que tout ce qui arrive des pays asiatiques, comprends des risques et il semble impensable que nos têtes pensantes ne le sachent pas et laissent faire au détriment de la santé des Français..

    Pour ce qui est de la merde nous avons la totale.....

    Nicole PLEY

    RépondreSupprimer
  4. Bjr les @mis,
    Pour les pouvoirs publics, la cause est entendue: pas de différence entre génériques et molécules de référence. Pourtant, de plus en plus de généralistes et de spécialistes s'interrogent sur leur efficacité, leurs limites, leurs effets indésirables.

    Il ne faut pas se faire d’illusion. Si le générique est moins cher que le princeps (molécule de référence), c'est parce qu'il est produit dans un pays où "la matière première est moins pure. Donc, moins chère".

    Qui d’entre nous n’a jamais constaté que le générique était moins efficace, plus difficile à prendre, avec d’avantage d’effets secondaires.
    Equivalent ne signifie pas identique.


    L’Académie de médecine elle-même, a lancé une petite bombe en février 2012, en affirmant dans un rapport que "la bioéquivalence entre produit référent et générique ne signifie pas qu'il y a automatiquement une équivalence thérapeutique, en particulier lors de la substitution d'un générique par un autre". Ce qui a valu à ses auteurs une convocation de l'Igas, tant "le sujet dérange.
    Que vaut la santé d’un sans dent à côté du confort criminelle de nos dirigeants ?
    @

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour a vous les amis, BBR

    Je suis non seulement d accord avec votre Introduction BBR, mais aussi avec le présent article de ce Médecin qui mieux que personne peut en parler et pour qu un médecin dénonce cette pratique, c est bien qu elle a des conséquences graves sur notre santé dont se foutent bien nos laboratoires et nos politiques.

    Oui l Indien...de la merde.... comme eux .... qui se ressemble s assemble....

    Là encore l Union des Français fait défaut, et là encore le Français subit sagement , là encore il doit regarder sa petite dépense, sa légère économie, sans se soucier du risque qu il prend selon l importance du traitement à suivre.

    Fasse Dieu que nous n ayons pas besoin de ça en cas de grave maladie.

    Olivier TREQUEL

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour les amis, coucou BBR

    Comme La Normande, je ne prends aucun générique, la santé passe avant tout, et étant d un tempérament soucieux et inquiet je ne veux prendre aucun risque et je n ai nullement confiance dans les génériques.

    Si aujourd hui on constate que 700 génériques vont être rejetés, supprimés, c est bien qu il y a une raison, et sil les prix sont aussi inférieur, c est qu il doit s agir de la même, et la même c est la merde de la molécule qui fait plus de mal que de bien. Chacun est libre de son choix.

    Nathalie

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour BBR, les amis

    Merci de nous avoir publié cet article BBR.

    C est vrai que nous avons du mal à penser à tout ça, on fit confiance à notre médecin, à notre pharmacien chez qui nous sommes habituer à nous servir, il nous connaît on le connaît mais lui , est ce qu il sait vraiment tout

    Les laboratoires savent exactement les contenus des médicaments, mais chuttt on dirait du pasdamalgame qui ressort, on nous fait passes des vessies pour des lanternes et nous nous gobons comme des sages malades exécutant les prescriptions du médecins et les changements du pharmacien du vrai au faux..

    Vous achetez des jouets de chine , il y a des risques, vous allez manger chinois, il y a des risques, pour la fabrications des médicaments par les indiens c est la même chose...je suis sur et certain que nos labos se gavent encore la dessus, mais ce qui est navrant et regrettable c est qu une fois de plus les gouvernants acceptent et qu une fois de plus c est le peuple qui paye le prix fort.

    On se demande bien ce que vaut notre santé à leurs yeux....Un procès, quelques euros....

    Jean BOUVARD

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour à vous mes amis, BBR

    Waou, on apprend des choses fort intéressantes mais je n ai pas entendu les médias en parler à la télé, ce qu il y a de sur c est pour qu un médecin nous révèle cette problématique c est qu elle représente un certain danger sur la santé...

    Doit on tous refuser les médicaments génériques afin que l on fasse reculer notre gouvernement et qu il interdise la vente de ses produits inefficaces et qui comportent des risques pour notre santé ? Je ne pense pas qu il reculerait, compte tenu des enjeux financiers qui rapportent gros à leur amis dirigeants des Laboratoires...Le Frère à Sarkozy ne dirige t il pas un labo ? Vous le voyez vous être condamné pour vente de produit inadapté pouvant être nuisible à la santé....Il suffit d y croire...Je n ai jamais vu....

    700 Produits retirés du marché . OK mais qui paye...Devinez ............................................

    André BERGERAC

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour mes amis,bonjour BBR,

    Comme vous le dîtes si bien ,Sage Indien,tout est devenu de la merde!!!!et à force d'en manger,d'en respirer,de se soigner avec ,nous allons devenir aussi des génériques d'êtres humains et donc de la merde!!!
    Tout a son générique:
    Les aliments avec les les OGM,
    Les médicaments avrec les génériques des laboratoires comme teva,biogaran,mercx ou mylan,
    Les grandes surfaces avec les Ed,Leader price,Lidl....
    Big Pharma doit se frotter les mains de voir que nous sommes de plus en plus malades et c'est à coup de milliards que nous renflouons leurs caisses,non seulement on se bat contre la maladie mais on se bat aussi contre les effets secondaires que nous infligent les médicaments !!!
    Oui mes amis,oui @ la santé des sansdents n'a aucune importance pourvu que les gros encaissent!!!
    D'autres médecins se battent contre les génériques et je leur salue leur courage ,je vous en envoie le lien :

    Côte-d’Or - Santé Saint-Apollinaire : il explique son combat contre les médicaments génériques
    Notez cet article :
    le 17/11/2014 à 22:46 | Propos Recueillis par Léonie Place Vu 29139 fois
    Le docteur Gérard Jacquenet exerce depuis 38 ans. Photo L. P.

    Le docteur Gérard Jacquenet exerce depuis 38 ans. Photo L. P.
    Les médicaments génériques, solution pour renflouer les caisses de la sécurité sociale ? Pas si évident pour ce médecin qui privilégie « l’éthique et la sécurité des patients ».

    Neuf médecins côte-d’oriens sont ciblés par la CPAM (Caisse primaire d’assurance-maladie) du département. Ils abuseraient de la mention « non substituable ». Cette dernière impose aux pharmaciens de ne pas donner au patient concerné de médicaments génériques. Dans un article paru dans nos éditions du 7 novembre, nous relations ces chiffres : le taux de substitution de médicaments par des génériques est de 79,5 %. Ce qui place notre territoire en 94e position sur 101 départements. Gérard Jacquenet, médecin à Saint-Apollinaire depuis 38 ans est l’un des épinglés et menacés de sanction. Il explique son combat contre les génériques, au nom de la « liberté de prescription inscrite dans la loi ».

    Fleur de lys (suite au prochain commentaire).

    RépondreSupprimer
  10. Des médicaments non contrôlés… « Un médicament générique est composé d’une molécule, la même qui figure dans le médicament princeps, et d’excipients. La concentration de la molécule varie de plus ou moins 20 %, alors comment être sûr que les vertus thérapeutiques d’un générique sont identiques que celle du médicament princeps ? […] Surtout que 90 % de ces médicaments ne subissent aucun contrôle avant leur autorisation de mise sur le marché. Or, beaucoup viennent d’Inde, du Pakistan, de Chine… On est uniquement sur l’argument économique, alors que c’est un problème scientifique qui n’a reçu aucune réponse démontrée et formelle. Si demain on a la certitude que les génériques sont équivalents aux médicaments princeps, le problème est réglé, je les prescrirais. »

    …dangereux pour une certaine population. « Les médicaments génériques n’ont pas la même forme, ni la même couleur. Cela peut paraître sans importance, mais pour les analphabètes, les personnes âgées et malvoyantes cela présente un danger. J’ai plusieurs dossiers en têtes de personnes ayant été hospitalisées car elles s’étaient trompées dans leur prise de médicaments génériques. Je suis réfractaire à la prescription de ces derniers pour les médicaments à marge thérapeutique étroite où une faible variation de la concentration de la molécule peut avoir des répercutions sur la santé des patients. Les patients ont aussi le droit de refuser des génériques, à condition qu’ils avancent les frais de pharmacie. »

    Des économies ? « Pour inciter les médecins à prescrire des génériques, on met en avant les économies à faire. Or, dans ces chiffres, on ne déduit pas les dépenses induites par la mauvaise tolérance et les effets secondaires sur certains patients. Retours à la pharmacie, hospitalisations, consultations doubles, le coût pour la CPAM est lourd. […] De plus, cette marche forcée vers le générique conduit à la disparition de la recherche scientifique et médicale et la perte de milliers d’emplois, car leur fabrication est délocalisée dans les pays où la main-d’œuvre est la moins chère. »
    Fleur de lys.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour à tous et à toi BBR
    Les génériques ! Encore un débat évitable, si l'argent ne faisait pas la loi dans le domaine de la santé.
    Les pharmaciens sont des commerçants sous la pression de leur fournisseur et ont certainement des avantages à refiler des génériques
    Tout comme les médecins, eux aussi, prisonniers de leur hiérarchie
    Evidemment, les fabricants de générique ne vont pas dire que ce qu'ils fabriquent sont moins bons que les médicaments initiaux
    encore une fois on nous prend vraiment pour des imbéciles
    En effet tout ces génériques sont fabriqués certainement à l'étranger, notamment en Inde et ça à moindre coût
    et ça ne peut être que de la merde comme le dit si bien notre ami l'indien
    (trafic sur les matières premières, doses sous évaluées, sans parler des conditions de travail des personnes dans ces pays de misère
    Moi, personnellement, je pense que l'on peut également se soigner autrement en parallèle avec des plantes , efficacité à long terme mais sans effets secondaires
    car tout est fait pour vous soigner d'une maladie ou d'un petit problème avec toute cette merde de chimie , qui va vous soulager d'un côté et vous déranger de l'autre
    c'est tout un commerce dont big pharma en tire les profits
    pour preuve, j'avais lu qu'au x Etats Unis; on était arrivé à soigner des patients atteint de cancer avec de la vitamine C à forte dose
    et pour un moindre coût
    Les grands perdants de cette politique du générique et du profit, c'est les malades ! tout ça pour une affaire de sous
    Alors, depuis le temps qu'on nous oblige à utiliser des génériques, il n'est pas encore comblé le trou de la sécu, avec les soi disant économies que ça devait engendrer !
    oui tous des pourris qui ne pensent qu'à l'argent et non pas à la santé des personnes
    christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Christine,
      Il y avait tout ce qu'il fallait dans la nature pour se nourrir;pour se soigner...
      Et c'est pour cette raison que des pourris bien placés dans la hiérarchie ont pris le monopole des plantes ainsi que les plantes dîtes médicinales.
      Ils les gardent dans des lieux très sûrs et à l'abri des sansdents que nous sommes et détiennent ainsi les semences du monde entier!!!
      Mais ils ne pourront pas toujours être des gagnants!!!!
      Fleur de lys.

      Supprimer
    2. MERCI Fleur de lys pour votre réponse à mon commentaire et suis entièrement de votre avis
      sur les semences, j'avais vu un documentaire justement à ce sujet
      j'espère que la roue va tourner dans notre direction et qu'un de ces prochain jour le peuple gagnera de tout mon cœur je le souhaite
      merci encore fleur de lys bonne soirée
      christine

      Supprimer
  12. Bonsoir et encore une fois Merci àtous, @ , Fleur de Lys, Christine, l Indien La Normande , Nicole, Nathalie, Olivier, Jean et André pour vos recherches, pour vos analyses, vos commentaires judicieux démontrant ainsi le système mafieux dans lequel on essayer de dire qu on veut encore faire des économies mais cette fois sur la santé des malades.

    Que sommes nous devenus pour ne jamais réagir à ce système pourri ? Que sommes nous devenus pour accepter et laisser faire ?

    Je suis outré que nous puissions être aussi patients des cas comme ces génériques capables de nous envoyer dans un autre monde.

    C est pitoyable, scandaleux et tout ça POUR LE FRIC les patron de labos se gavent a grande échelles, ils sont souvent des amis intimes , ou de la famille de nos politiciens qui ne font qu accepter sans regarder les conséquences.

    BBR

    RépondreSupprimer
  13. Vous deviez allé voir sur le net et faire des recherches comme mois je lais fait voir sur le nouvel doré mondial par exemple bonne recherche .chantal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardon je veux dire nouvel ordre mondial .chantal

      Supprimer
  14. Je ne prends aucun générique car bien sur cela enrichit les laboratoires qui jouent sur notre santé /c'est honteux ;une vraie dictature en plus cela nous fâche avec notre médecin qui se bat contre des moulins à vent .

    RépondreSupprimer