Rechercher dans ce blog

mardi 29 septembre 2015

IMPOTS EN LIGNE : UNE ESCROQUERIE ?

                         
                    IMPOTS EN LIGNE : UNE ESCROQUERIE ?

                   Des tranches de la population restent totalement imperméables à cette technologie.


                                             LA PETITE INTRODUCTION DE BBR


     Personnellement je pense qu il  s agit d une nouvelle escroquerie, d une part  parce que tout le monde ne possède pas un ordinateur, d autres n en veulent pas (afin de ne pas être accro ou  tributaire de cette machine) d autres part certains ne savent pas s en servir efficacement ou ont peur de se tromper.

      Et on veut nous obliger à faire cet achat pour que eux économisent du papier qu ils nous faisaient payer,  sous peine d avoir une amende (ils vont à n en pas douter encore se faire plein de tune et se remplir les poches sur le compte des sans dents). Nous vivons bien une sacré dictature.

     Avant nous recevions deux exemplaires, puis un seul , si vous voulez un double à vous de faire la photocopie et bientôt plus de feuilles du tout. Démerde toi.


     Comme toujours nous allons jouer avec notre "démocratie participative", qui fait qu on nous demande parfois notre avis mais que l on en tient jamais compte dans la mesure où il est contraire aux idées de nos décideurs,  un peu comme les référendums ou les élections.... Mais au fait nous l a t on demandé pour cette nouvelle formule ?

     La déclaration par internet est déjà praticable en étant un sacré bourbier pour ceux qui n y connaissent rien, avec les codes, les mots de passe, les accès, le personnels des impôts ne savent même pas vous renseigner correctement, et si vous vous êtes trompé vous êtes quitte pour être encore et encore ennuyé (comme d habitude).

      On ne vous fera pas de cadeau, ni de délai, ni de reconnaissance d erreurs possible , il vous faudra encore justifier et apporter la preuve de votre bonne fois. Va t on penser aux bug possibles, au virus, aux pannes , au disque dur foutu.... Comment justifierons nous ? Où allons nous ?

     Je n ai pas hâte l apparition de cette nouvelle formule dans ces conditions, estimant que pur une république démocratique , le peuple a le droit d avoir le choix, surtout pour celui  DE PAYER, faudra t il encore PAYER pour PAYER.

                                                                 -----ooo0ooo----


     Le quotidien Les Échos a affirmé qu’un projet serait présenté mercredi prochain en Conseil des ministres. Ce projet vise à rendre obligatoire la déclaration des revenus par Internet, sans quoi le contribuable recevra une amende qui le soulagera de 15 €.

      La principale qualité du projet serait de garder une certaine qualité de service malgré les suppressions d’emplois prévues dans l’administration fiscale. Néanmoins, si l’argument (et la prétendue qualité du service) peut se discuter, dans le fond un tel projet revient à faire payer le contribuable pour… avoir déclaré ses revenus en toute bonne foi.

     Mais en plus d’être une aberration intellectuelle, ce projet, s’il arrive à transformer l’essai, posera aussi certaines difficultés.

     Tout d’abord, des tranches de la population restent totalement imperméables à cette technologie, malgré le fait que le taux de ménages possédant Internet est constamment à la hausse.

 
     Par exemple, nos anciens (de plus en plus nombreux) qui essayent de bidouiller l’ordinateur afin de parler aux petits-enfants et, à la limite, regarder leurs mails, sont rarement plus enclins à faire d’autres choses sur la Toile. Comment ces personnes, parfois totalement abandonnées, vont-elles alors se débrouiller pour trouver la bonne page Web, la remplir et l’envoyer, tout ça avec la crainte de mal remplir la déclaration ?

     Sans doute le gouvernement, qui aime tant les Numéros Verts, va-t-il installer une « hotline » pour aider nos petits vieux à sortir de leurs vieilles habitudes. Espérons, alors, que la qualité du service, tant promis, sera au rendez-vous…

     On peut aussi penser aux personnes en grande difficulté financière ou à celles vivant dans des endroits trop éloignés des lignes pour avoir une connexion suffisante. Si les premières peuvent se débrouiller tant bien que mal pour accéder à un ordinateur (sauf si, bien sûr, le gouvernement s’engage aussi à leur payer ordinateur et ligne pour qu’ils puissent remplir en toute tranquillité la déclaration comme tout citoyen doit pouvoir le faire), les secondes en seront totalement incapables.

     Et en cas de problème technique ? Le contribuable sera-t-il pénalisé ? Car si le bon vieux timbre-poste fait foi actuellement, il sera sans doute très compliqué, long et coûteux de prouver le moindre souci de ligne à l’avenir.

     Bref, encore un projet de simplification à la sauce socialiste.
 
Étudiant en droit
Conseiller municipal – Secrétaire départemental FN-Jeunesse Morbihan

10 commentaires:

  1. bonjour à tousbonjour BBR
    Encore une fois, on veut nous obliger, à établir la déclaration d’Impôts en ligne, ce que je trouve très anti-démocratique
    Il y a encore beaucoup de personnes, qui aujourd'hui n'ont pas internet, soit parce qu'ils veulent pas prendre cet outil, soit parce qu'ils sont âgés et ne savent pas s'en servir
    Comment vont'ils faire ?
    tout ça pour faire des économies de papier
    Qu'ils commencent à les faire là où il faudrait, sans toutes les citer, et également aussi sur toutes les indemnités qu’ils perçoivent , avant de vouloir encore les faire sur notre dos
    On en supporte déjà trop
    De plus, vu comment les réseaux fonctionnent, toujours en panne et beaucoup de problèmes, car tout le monde n'a pas encore accès à la fibre
    Où est leur soi disant démocratie avec laquelle ils font du bourrage de crâne ?
    c'est plus que certain, c'est une forme de dictature, car ils ne nous demandent pas notre avis
    On est pas encore au bout de nos peines, puisqu'ils faut qu'on les supportent jusqu'en 2017, et d'ici là ils vont bien encore nous en pondre d'autres
    Christine



    RépondreSupprimer
  2. Bonjour BBR, les amis

    Je viens de lire que notre ami @ va quitter les commentaires du blog, c est bien dommage, mais comme on dit "La santé d abord"

    Pour les impôts, j ai essayé une fois , je ne suis pas douée en informatique, je me suis trompé, j ai aussitôt arrêté, l auteur à raison de dire que souvent nous pratiquons par ce que nous savons faire de simple et surtout des choses courantes et habituelles...

    Vous aussi BBR vous avez raison de dire que nous devrions avoir le choix ( ordinateur ou papier ) vouloir nous imposer leur choix relève effectivement d une dictature.

    La Normande

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour à vous les amis, BBR

    Vous avez raison la Normande, BBR, nous devrions avoir le choix.

    Il est inconcevable que l on veuille nous e acheter un ordinateur juste parce que le gouvernement a décider que les déclarations d impôts passerons par là, je veux bien qu on se modernise, qu on vive avec notre temps, mais il reste encore de nombreux anciens qui vivent seuls, sans moyens, et qu une telle dépense serait pour eux une source d emmerdement supplémentaire sans parler des risque des pannes, des messages ou dossiers qui disparaissent, des bug, des virus destructeurs aussi... Ces personnes devraient faire appel en permanence à un dépanneur, mais ce n est pas l état qui règlera la note.... Je trouve l initiative injuste.

    Olivier TREQUEL

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour les amis, BBR

    Comme La Normande, je ne suis pas douées , et je pratique avec ce dont j ai l habitude, il ne faut pas m en demander davantage, de plus j ai peur de faire des bêtises qui ne seront pas récupérables et dont je risque d en payer les conséquences, alors mes bonnes feuilles de papiers me suffisaient amplement... Je suis pour que nous avancions bien sur, mais avec le choix...

    Imposer, et surtout infliger des amendes , tout cela est fait encore que pour faire rentrer ce satané FRIC. Ils vont commencer soit disant par les hauts revenus et rapidement ca sera le tour des moyens. Je ne vais pas dire que je suis encore choquée, chaque décision du gouvernements me choque.

    Nicole PLEY

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour les amis, coucou BBR

    Bien qu aimant un certain progrès, je suis quand même restée vieux jeu pour continuer à remplir ma déclaration d impôts, je pense que cette application par tous ne se fera ni sans mal, ni du jour au lendemain... Les erreurs se paieront bien sur, et nous serons une fois de plus les dindons de la farce... Je n apprécie pas que l on veuille nous imposer la présence d un ordinateur chez nous et de plus d être sanctionner si on ne respecte pas le choix gouvernemental.

    Dommage et regrettable pour notre ami @ dont les commentaires étaient souvent précieux pour le blog.

    Nathalie

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour à vous mes amis, BBR

    Je viens de lire le dernier commentaire de notre ami @, nous étions réunis pour les mêmes causes, quelques uns ont déjà disparu, voila son tour aujourd hui, c est bien dommage mais c est son choix et sa santé qui priment. Bon rétablissement l ami et peut être à un de ces jours.

    Je ne languis pas cette nouvelle formule, j aimais bien mes papiers, j ai eu souvent des pannes d ordinateur, des virus intraitables malgré des anti virus, j ai perdu de nombreux documents malgré des sauvegardes, j ai changé ma tour, et je dois dire que l ensemble n est pas aussi simple...

    Nos imbéciles du gouvernements auront toujours un esclaves pour s occuper de leur déclaration en ligne si toute fois ils sont soumis à déclaration et au paiement des impôts.. Même de cela je doute.

    Oui mes amis nous l imposer d ici quelques temps relève bien d une dictature que l on reproche à bien des pays dont la Syrie mais que l on pratique doucement mais surement

    André BERGERAC

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour BBR, les amis

    Prévoyez "un compte spécial amendes impôts"... ça va pleuvoir et on se foutra bien de savoir pourquoi cela n a pas fonctionné, bien sur que nous avons encore le temps, mais il passe tellement vite qu on veut déjà nous y préparer. Déjà qu il n y a pas moyens de se faire entendre avec les déclarations actuelles en cas d erreurs, d oubli et autres alors je ne vous dis pas si celle en ligne a disparu , l état dans lequel ca va nous mettre.. enfin qui vivra verra.... Nous n en sommes pas encore là....

    Désolé pour notre ami @ , j appréciais ses commentaires... Bonne santé et chance à lui ....

    Jean BOUVARD

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour mes amis,bonjour BBR,

    Que je suis triste,ami @ de vous voir quitter le blogue!!
    Notre petite famille est à nouveau amputée d'une sentinelle active.
    Vos commentaires pertinents,votre humour et votre côté incisif et direct vont nous manquer.
    Mais comme le dit La Normande "la santé d'abord".

    Pour revenir aux nouvelles trouvailles de nos Géo Trouvetout de la Ripoublique!!!
    Il est évident que non seulement le peuple paye mais maintenant il n'est plus libre de payer comme avant "liberté,égalité,fraternité!!!!"
    L'ordinateur,cet oeil de cyclope qui voit tout est la mise en bouche au prélèvement à la source.
    Ainsi nos ogres pourront y piocher à leur convenance et au rythme qu'ils désirent.
    On dépèchera toute une horde de conseillers qui aidera les petits vieux qui n'ont pas l'habitude de se servir de l'ordinateur,on obligera les gens qui n'en ont pas à aller dans des cybers cafés du ministère des finances et ainsi nos énarques toujours de plus en voraces pourront satisfaire leur féroce appétît !!!!
    Oh j'oubliais ils nous pondront une nouvelle taxe en cas de bug,en cas de panne en cas de virus!!!!
    Pauvres de nous!!!
    Fleur de lys.

    RépondreSupprimer
  9. Désolé pour votre décision, cher @. Vos commentaires vont nous manquer et ils nous manquent déjà.
    Notre cercle se rétrécit, hélas, et c'est bien dommage.
    Quant aux impôts en ligne, je me demande ce que vont faire ceux qui ne disposent pas d'internet, ceux qui ne savent pas s'en servir autrement que pour lire ou envoyer des messages...
    Peut-être inventera-t-on un nouvel impôt pour les punir ? A moins que l'on n'oblige toute la cohorte des vieux à retourner à l'école pour apprendre. Et gare aux mauvais élèves : affublés du bonnet d'âne, on les obligera à aller au piquet !
    Salut à tous.
    L'Indien.

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour cet article.
    Je voulais partager ce simulateur d'impôts Nouvelle génération qui peut aider les citoyens à réduire leurs impôts:
    https://docteur.tax
    Sa particularité est qu'il est illustré de graphiques simples qui vous projettent sur une période de 25 ans. Vous pourrez anticiper votre avenir fiscal avec précision.
    En espérant qu'il rende service à beaucoup de contribuables.

    RépondreSupprimer