Rechercher dans ce blog

dimanche 14 juin 2015

LA FRANCE A L HEURE DU RAMADAN



  LA FRANCE A L HEURE DU RAMADAN



                                                 LA PETITE INTRODUCTION DE BBR

    N Y VOYEZ AUCUNE FORME DE RACISME - IL NE S AGIT QUE D UN CONSTAT

      Il y a des sujets comme celui ci dont on devrait arrêter toute forme de publicité (comme le mariage pour tous qui crée tant de polémiques et de discordes) le ramadan en est un.

     A l heure où la France et l Europe croulent sous des invasions de clandestins et de migrants musulmans, ......à l heure où les Français ont de plus en plus de mal à les accepter pour différentes raisons ( qu elles soient sur le plan scolaire (retard) , religieux (incompatibilité) , provocateurs (voiles), nourriture (porc) ) on ne cesse de nous parler de l Islam,  de plus en plus de constructions de mosquées qui bientôt dépasseront le nombre d églises, ......avec de plus en plus d imams qui comme nous l avons vu dans diverses informations suite à l affaire Charlie Hebdo tentent de plus en plus de  nouveaux djihadistes, avec toutes les publications de livres de provocations à la haine raciale (comme "je nique la France" chez Amazone
 
 
ou "la voix du musulman" à Carrefour)
 
 
il faut encore nous marteler la tête avec la publicité sur le Ramadan dont nos politiques raffolent et participent
 
 

     Y en aurait il que pour eux, j avais évoqué il y a déjà un certain temps que la nouvelle démographie pencherait de leur côté et qu un jour la France serait rapidement musulmane, suivi de l Europe, toutes ces entrées massives en témoignent,  comme le nombre de naissance.... (les chiffres n étaient pas de moi mais d études diverses faites par des spécialistes)  mais au fait c est quoi être musulman ?  Chacun interprètera....
       
     J en déduis qu une fois encore nous sommes revenus au rayon des affaires.
     Petite Cause Grand Effet.
 
                                                                     -----ooo0ooo-----
 
 
     C’est bientôt parti pour un mois de prosélytisme islamique en Europe : le ramadan devrait débuter aux alentours du 18 juin si les astronomes musulmans se mettent d’accord. Cette islamisation de la sphère publique est aujourd’hui largement relayée par les médias et l’industrie de la grande distribution.
 
      Pour eux, seuls comptent l’audience et le business. Et qu’importe si ces initiatives mercantiles révèlent, avant tout, la réalité de l’immigration massive qui frappe le continent européen.
     Difficile, donc, d’échapper à ces opérations commerciales qui donnent l’impression de vouloir nous faire vivre à l’heure du ramadan pour tous. En France, Leader Price publie, à nouveau, un catalogue estampillé « spécial ramadan » et annonce vouloir frapper fort sur les prix des produits halal. Mais nous pouvons compter sur l’ingéniosité des professionnels du marketing pour trouver de nouvelles idées susceptibles d’attirer la clientèle musulmane.
 
      Monoprix avait bien proposé un Quizz spécial ramadan avec des publicités sur lesquelles étaient représentés des mosquées et des minarets. De son côté, le magasin Carrefour de Flins-sur-Seine, à quarante kilomètres de Paris, n’a pas hésité à habiller ses mannequins d’un voile islamique. Quant à Auchan, les clients auront peut-être encore la chance d’assister à des spectacles de danse orientale ou de déambuler autour de stands facilement identifiables grâce à la présence d’un chameau en peluche.
 
     Cette année, la marque espagnole de prêt-à-porter Mango a décidé de fêter le ramadan à sa manière, en lançant une collection limitée baptisée « Invitée spéciale » – dont le catalogue complet a été mis en ligne le 8 juin -, et qui propose des tenues adaptées aux « soirées spéciales ramadanesques » avec « des robes longues délicates, élégantes et riches en détails », pour des « looks à la fois stylés, décontractés, sophistiqués et soignés ». Dans sa communication, Mango n’hésite pas à écrire que « la mode arabe est témoin d’une révolution sans précédent ».
 
     En 2013, la chaîne britannique Channel 4 avait fait sensation en diffusant chaque matin l’appel à la prière pendant le jeûne du ramadan. Il s’agissait, bien évidemment, d’une première au Royaume-Uni pour une chaîne grand public. Faut-il s’attendre à subir le même sort un jour en France ?
 
     Malgré toutes ces initiatives, les médias musulmans demeurent assez critiques, notamment en ce qui concerne la grande distribution. Si, pour le portail d’information Al-Kanz, « Leader Price continue d’afficher clairement son intérêt pour les consommateurs musulmans, auxquels l’enseigne s’adresse sans hypocrisie », certains industriels ne vont pas assez loin, axant leurs campagnes sur les « saveurs orientales » plutôt que sur la fête religieuse du ramadan. Le lobbying musulman en veut toujours plus.
 
     Dans une société en quête de repères, s’il y a au moins quelque chose qui ne ment pas, c’est bien le commerce. Les produits semblent bien se vendre. C’est certainement parce que des gens sont là pour les acheter. Ainsi, la multiplication des campagnes promotionnelles autour du halal en dit long sur l’état de la France. Pour mieux s’intégrer à une nouvelle clientèle, les enseignes n’hésitent pas à opter pour une stratégie commerciale islamo-compatible.
 
     Il y a quinze ans à peine, ce type de campagnes n’existait pas et pour cause : la population musulmane n’était pas aussi importante qu’aujourd’hui. Et dire qu’il y en a encore pour nous expliquer que le Grand Remplacement et l’islamisation de l’Europe relèvent d’un simple fantasme dénué de sens…
 

6 commentaires:

  1. Bonjour BBR, les amis

    Comme vous le dites si bien, il n est pas question de racisme, mais bien de publicité pour une fois encore en tirer du profit, reste qu avec toute cette collaboration agréable pour eux, nous en attirons davantage que de nombreux Français sont excédés et qu après on viendra encore nous parler du bien vivre ensemble alors qu il se fait de plus en plus rare.

    La Normande

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour les amis, BBR

    C est vrai que nos grandes surfaces dépensent sans compter dès l approche du Ramadan, la société musulmane a pris une telle ampleur dans nos villes, nos quartiers, nos rues, que nous n avons même plus a être surpris des étals qui nous sont présentés.... Il ne s agit la que de publicité bien sur, mais pourquoi aussi importante pour eux c est toujours la question que je me pose et j en déduis qu il doit s agir d un excellent rapport compte tenu du nombre....

    Comme partout il y a des bons et des mauvais musulmans, et bien souvent la difficulté réside au niveau de leur religion islamiste qui n est pas compatible avec la notre alors ceci entraine cela.... Alors STOP la publicité.... ceux qui fréquentent ces grandes surfaces savant très bien que le moment venu les produits seront là, et le bouche à oreille fonctionne, nul n est besoin de crier RAMADAN sur tous les toits.

    Jean BOUVARD

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour BBR, les amis

    Pourquoi pas, on fait de la publicité pour tout, et pour le Ramadan qui dure un mois encore plus, ce n est pas nouveau, mais c est pire qu avant, ce qui était insignifiant il y a quelque temps est devenu important aujourd hui..

    Nos politiques sont contents, nos commerçants aussi, forcément nous devons l être avec eux. Force doit rester à ce peuple musulman de plus en plus présents dans notre pays et qui fera qu un jour nous seront "chez eux chez nous". Merci pour les rappels, il ne faut pas oublier.

    Nicole PLEY

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour à vous les amis, coucou BBR

    Il sont venus, ils sont tous là, même ceux du sud de la Lybie, ..... non je plaisante, ils sont tous là depuis longtemps et ils en arrivent d autres, aussi est il indispensable de bien les accueillir, les aider, et faire en sorte que la fête du Ramadan se déroule dans les meilleures conditions.... Nous faisons tant de mosquées qu on peut faire des étals de fruits secs dans nos grandes surfaces, où est le problème. Bravo le commerce et vive la publicité

    Nathalie

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour à tous les amis, BBR

    La PUB a toujours fait marcher le commerce, et il faut reconnaître que le Ramadan est pour eux une bonne aubaine, une rentrée d argent incontestable pour les commerces et les grandes surfaces, et comment pourrait il en être autrement vu l affluence.

    C est la fête... on parle peut être moins de Pâques à part le chocolat...Peut être qu un jour une fête en chassera une autre.

    Une chose est sure c est que nous sommes confrontés au problème de l immigration musulmane c est incontestable, les arrivées massives des migrants par bateaux poubelles en est la meilleure preuve et force est de constater que si nous n accordions pas autant de générosité chez nous ou en Europe, soit ils resterait chez eux, soit ils iraient dans des pays similaires au leur.

    Olivier TREQUEL

    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi certains pays ont-ils réussi à comprendre qu'il faut immédiatement faire cesser l'invasion et pourquoi d'autres font-ils semblant de ne pas réaliser le danger ?
    L'Angleterre, l'Australie, la Hongrie seraient elles dirigées par des génies et d'autres pays, dont le nôtre, par des ploucs ?
    Le général de Gaule avait coutume de dire qu'il était normal de recevoir chez nous et d'aider les gens persécutés dans leurs pays. Mais à une condition : qu'ils restent minoritaires... ce qui ne sera bientôt plus le cas ici.
    Quant aux grandes surfaces, comme d'ailleurs les moins grandes, elles n'ont pas d'états d'âmes, elles n'ont qu'un tiroir caisse à remplir. Peu importe la provenance de l'argent ! L’essentiel c'est qu'il rentre.
    Et pour ce qui concerne nos dirigeants, sous couleur de laïcité, d'égalité, de vivre ensemble, de pasdamalgame, ils s'acharnent à gommer nos racines chrétiennes, déboulonnant nos monuments dotés d'une croix, changeant le nom de nos rues dédiées à un saint pour les remplacer par des noms plus conformes à la laïcité, interdisant les crèches et leurs santons traditionnels...mais acceptant le voile intégral dans nos facultés, la viande hallal dans nos cantines...
    J'en ai vraiment marre.
    L'Indien.

    RépondreSupprimer