Rechercher dans ce blog

jeudi 25 septembre 2014

CAZENEUVE- MINISTRE DE QUOI .....

Cazeneuve a discrédité la parole du ministère de l’Intérieur, il doit démissionner !





                                             LA PETITE  INTRODUCTION DE BBR


     On peut se poser la même question bien souvent et qui inlassablement nous revient à l esprit.

    A quoi servent nos ministres, dans quels domaines peuvent ils nous montrer une quelconque compétence?

     Cazevieille ne failli pas à la règle du gouvernement socialiste en place, il est aussi mauvais que les autres et c est à se demander d où on l a sorti pour remplacer le précédent (un certain valls qui était tellement efficace qu on l a promu 1er Ministre pour en remplacer qui avait besoin de sommeil dans le fameux château qui nous coûte une fortune - 

                                                Le lien pour s en souvenir

          http://pourquinousprendton.blogspot.fr/2013/11/m-ayrault-et-la-vie-de-chateau.html


     Mais revenons à nos moutons avec ce cazevieille, même ses discours pourtant bien préparées à l avance ne sont pas cohérents, il fait des versions longues, il blablatère, il en rajoute un peu, il noie le poisson, il brode, il saoule le monde, tout ça pour dire n importe quoi et bien souvent ce que l on sait déjà.

     Avant de diffuser des informations aussi importantes que celles qui tracassent la population en ce moment et dont la gravité ne fait plus aucun doute, monsieur cazevieille devrait prendre toutes les précautions utiles et indispensables pour ne pas une fois encore paraître ridicule, l heure n est plus à l approximation, à la plaisanterie.

     Je ne pense pas que la famille GOURDEL apprécierait se je m en foutisme de la part d un ministre dit de l intérieur soit disant chargé d assurer notre sécurité.

     La France a raison de s inquiéter et d avoir peur, lui a sa garde bien rapprochée à chacune de ses sorties de quoi le rassurer, et peut être qu il fait assurer aussi  la protection de sa petite famille.

     On ne moque pas de tout un peuple de cette manière lorsque l heure est grave et que des vies sont menacées, mais tout est lié comme le disait LE JUGE MICHEL - (lire le livre)

                       UN PRÉSIDENT ANORMAL - DES MINISTRES ANORMAUX


                                                                -----ooo0ooo-----



     Le 24 septembre 2014

     Notre dispositif de lutte anti-terroriste a de nombreuses failles et n’est pas prêt aux enjeux contemporains.

     Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a annoncé, mardi à midi, l’arrestation de trois individus dangereux (des djihadistes s’étant illustrés dans l’État islamique en Irak et au Levant) « dès qu’ils ont posé le pied en France ». 

     Les trois apprentis terroristes étaient attendus à Orly, mais ils ne sont jamais venus. En effet, ils ont atterri à Marseille et n’ont jamais été inquiétés une seule fois lorsqu’ils ont débarqué. Seuls, lâchés dans la nature, ils auraient pu fuir à tout moment.

     Premier protagoniste de la bande, le fameux Abdelouahed Baghdali, 29 ans et époux de Souad Merah.

     Vient ensuite Imad Djebali, ami d’enfance de Mohamed Merah et élève d’Olivier Corel, le gourou islamiste du village d’Artigat en Ariège.

     Enfin, last but not least, le converti Gael Maurize, Albigeois lui aussi connu des services anti-terroristes.

     Cette sinistre petite bande de mercenaires n’était donc pas inconnue de la police, loin de là.

     Les trois hommes ont été arrêtés en Turquie, après s’être entraînés à la pratique de la guerre la plus barbare en Syrie. Il s’agissait donc de gros poissons qui nécessitaient la plus grande vigilance, eu égard à leur dangerosité.

     Le déroulement des faits est un peu complexe. Les djihadistes devaient effectivement rentrer en France par un avion à destination d’Orly et être ensuite appréhendés sur place par le GIGN, mais ils n’ont pas pris l’avion en question car le pilote a refusé de prendre en charge de tels passagers sans escorte policière.

     La réaction du personnel navigant est, d’ailleurs, parfaitement compréhensible. Suite à cela, les trois extrémistes susmentionnés ont emprunté un vol sur une autre compagnie à destination de Marseille.

     Selon Bernard Cazeneuve, Ankara n’a pas prévenu la France du changement de destination. Est-ce, cependant, une justification valable pour cette énorme erreur de communication du ministère qui a consisté à annoncer une arrestation avant qu’elle ne soit matériellement effectuée ?

     Non, car c’est là une faute majeure et la démonstration manifeste d’une incompétence criante quant à l’exercice du pouvoir.

     Bernard Cazeneuve a totalement décrédibilisé la parole du ministère de l’Intérieur et du gouvernement, il doit donc démissionner. On peut comprendre les difficultés de telles opérations, mais son incroyable boulette est impardonnable car elle ridiculise notre pays.

     Ce qui devait être une démonstration de force a tourné au fiasco car cette imprécision a montré que notre dispositif de lutte anti-terroriste a de nombreuses failles et n’est pas prêt aux enjeux contemporains.

     En sus du débarquement marseillais impromptu, les passeports des djihadistes n’ont pas déclenché le signal de sécurité du portique de l’aéroport. Selon une source au ministère, ce dispositif appelé « CHEOPS » est en panne tous les trois jours.

     Ce n’est pas rassurant quand on sait que 1.000 djihadistes de nationalité française servent actuellement dans l’État islamique

20 commentaires:

  1. Oui BBr, je crois très sincèrement que bon nombre de Français se posent ce genre de question, il n y a pas un seul domaine où nous puissions être satisfait.

    En effet, le cazevieille comme vous le nommez est bien dans la lignée de ses acolytes du gouvernement, il fait et dit n importe quoi, et il n a aucune excuse à mes yeux de Normande.

    Sachant la gravité de la situation, connaissant la décapitation de l otage M. GOURDEL les informations qu il doit nous transmettre sur des faits relatifs à la menace terroriste doivent éviter toute ambiguïté et laisser place à la réalité que tout le monde doit connaitre.

    Toutes ses menaces ne datent pas d hier, mais dans la mesure où nous avons laisser faire, elles se sont amplifiées, avec le risque d avoir de plus en plus de malà s en défaire.

    Il est encore temps de réagir, et même s il a eu beaucoup de morts et même s il y en aura encore, on peut diminuer cette hécatombe pour la faire cesser définitivement. Il suffit de vouloir et d agir.

    Jean BOUVARD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente introduction BBR, et très belle analyse de Jean, je pense que nous sommes sur une corde qui se fragilise de jour en jour, la menace terroriste étant à prendre très au sérieux. A 3 reprises ils nous ont montré de quoi ils étaient capables jusqu à la plus horrible façon de tuer avec la décapitation.

      Avec leurs prétendus idéaux, ils se foutent bien de mourir et sont prêt à se sacrifier pour commettre un attentat.Quel homme normal pourrait agir ainsi ? C est bien tous les éliminer qu il faut.

      le cazeneuve ou vieille est semblable à ses collègues du gouvernement. Rien ne nous sera épargnés, ni les mauvaises info, ni les mensonges, ni les insultes....et nous n avons pas fini d en voir.

      La Normande

      Supprimer
    2. Nous sommes une fois encore sur la même longueur d ondes, et le rappel de cette info me parait plus que nécessaire. En effet, un ministre chargé de la sécurité des Français ne peut transmettre de fausses informations. Il y a bien un couac ... Il faut rapidement s en excuser et rectifier le tir tout aussi rapidement. je cite internet

      Chaque jour, ce gouvernement nous fait son petit couac et nous prouve qu’il n’est encore qu’une équipe d’amateurs qui n’ont pas la moindre idée de ce qu’est la direction d’un pays.

      Une telle inconscience au niveau de l information est inadmissible. Je pense qu il n y pas que lui qui devrait démissionner tout le gouvernement y compris leur chef ferait bien d en tenir compte.

      Z@vor

      Supprimer
  2. Permettez-moi de dire ma pensée au sujet du discours ci-dessous de ce petit Monsieur Cazeneuve qui manque de hauteur à tout point de vue.

    J'appelle cela tout simplement parler pour ne rien dire. Sans être ministre, je suis tout à fait en capacité de penser la même chose.

    http://www.francetvinfo.fr/monde/algerie/otage-en-algerie/direct-mort-d-herve-gourdel-la-france-vit-une-epreuve-declare-francois-hollande_702805.html

    L'initiative est bonne. "Les drapeaux seront en berne "vendredi, samedi et dimanche", annonce le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.".
    Cela a été fait pour d'autres, je ne m'imaginais pas qu'il en soit autrement pour cet homme, qui, ayant trouvé la vidéo de sa fin de vie, a dû vivre des minutes horribles. Je n'aurais jamais pensé à la possibilité de tels gestes, impardonnables.

    Mr Cazeneuve, l'a-t-il regardé la vidéo?

    Le dysfonctionnement au sujet des Jihadistes sera une occasion pour lui d'aller en Turquie. Bon voyage!

    Monique


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si les turcs pouvaient le garder quelques années, je ne lui souhaite que bon vent.....BBR

      Supprimer
    2. Bien vu Monique, vous aussi vous soulignez les discours et paroles inutiles, moi j appelle ça faire du vent, et tous nos politiques savent bien en faire, c est une spécialité. Le Mistral souffle donc à l ENA.

      Je suis outrée que l on puisse commettre autant d erreurs à ce niveau compte tenue de la gravité de la situation. Petit nain de Tulle, petit nain de Neuilly, petit cazeneuve, si on ajoute tous les cranes d œufs, on a de quoi faire une sacré omelette, qui pour moi sera immangeable tellement j ai autant de mépris pour eux qu ils en ont pour nous.

      Les Musulmans islamistes n ont rien à faire chez nous - Ils ne savent profiter que des avantages qu on leur accorde généreusement et qu ils ne trouvent pas chez eux.

      La situation dans laquelle leurs frères sont concernés, il ne se manifestent pas trop et surtout n agissent en rien.Qui dit rien consent dit on.Qu ils retournent tous vivre chez eux et loin de chez nous. Que petit cazeneuve le leur dise pour nous rassurer.

      Alice

      Supprimer
  3. Généralement dans leur blablabla de discours ils font les sérieux, nous montre que la menace du terrorisme islamique doit être prise comme tel, mais quand est il en réalité, quand on entend de telles informations.

    cazaneuve est t il dans le même wagon que les autres ? se rend t il bien compte de la situation ? et de l état de peur dans lequel se trouve les français qui la suivent jour après jour? Où est il atteint d Alzheimer!!!! Où est il un autiste vivant dans sa bulle !!!!!

    Il comprend peut être la difficulté de remplacer un valls impérial dans le domaine de la sécurité qui a connu une nette progression de la criminalité et du banditisme sous le couvert d une taubira remarquable dans le relâchement des détenus.

    Quel Gouvernement de guignols qui ne peut rassurer ni le pays ni ses habitants.

    Nathalie

    RépondreSupprimer
  4. Même en lisant un texte, même en lui fournissant une info, il faut qu il ne vérifie pas et la transmette bêtement (comme le copieur à l école incapable d expliquer sa réponse)

    C est vrai qu avec de telles pratiques, tout le monde peut être ministre.

    On a du mal à tout comprendre, aucun contrôle à l aéroport , on a voulu supprimer le contrôle des sales gueules, on a voulu que les policiers filment leurs interpellations et interrogatoires, on a voulu que les policiers soient identifiables en portant un numéro sur sa chemise, veste ou pull, on a souvent traité la police de raciste, et là avec la tête de ses trois personnes et les infos qui courent sur la menace terroriste, personne ne s en inquiète, personne vérifie leurs passeports. Tout cela dépasse l imagination.

    C est déjà le contrôle des frontières qui devraient être respecté, le nombre d entrée limité comme par le passé, nous connaîtrions moins de problème aujourd hui.

    André BERGERAC

    RépondreSupprimer
  5. Quand donc ces guignols comprendront -ils qu'il ne sert pas à grand chose d'aller larguer quelques bombes en Irak, si l'on reste sans rien faire contre les ennemis de l'intérieur ?
    L'Indien.

    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi à chacune de leurs interventions, faut il qu il y ait quelques chose qui cloche, serait ce une manie, un tic, ont ils eu tous la même formation, si oui c est elle qu il faut changer.

    Ce genre d incident ,, n est pas digne du plus haut fonctionnaire chargé d assurer notre sécurité - Celui qui clame haut et fort que les Français ne doivent pas avoir peur se paye le luxe de nous raconter des salades sans aucune vérification. C est honteux à l heure où nous traversons une crise meurtrière avec les Islamistes sauvages.

    Je ne verserai pas la moindre larme s ils démissionnaient tous ...................

    Je renouvelle mes sincères condoléances à la famille GOURDEL dans cette terrible épreuve.
    Nicole PLEY

    RépondreSupprimer
  7. C est vrai qu on se demande si on vit pas à notre siècle.

    Comment a t on pu être aussi laxiste dans notre justice, dans l acceptation de l immigration avec cette invasion musulmane qui ne nous respecte pas, qui n a pas la même religion, les mêmes coutumes et ne veut pas s adapter à la terre qui les accueille.

    Si l hécatombe meurtrier est sanglant et atroce à l extérieur , il n en reste pas moins que la propagation du terrorisme sur notre pays est de plus en plus inquiétante et ne doit en aucun cas être pris à la légère, toutes les mesures de sécurité doivent être prise pour assurer notre protection. Et le cazevieille ferait mieux de vérifier les informations avant de les diffuser, çà peut faire au moins ça un ministre, oui au moins ça.....

    Olivier TREQUEL

    RépondreSupprimer
  8. Mollason veut être intraitable envers les djihadistes (rebelles, daech, boko aram, eil...).
    Il veut une unité nationale. Mais tout d'abord, il faut stopper le mal à l'intérieur du pays :
    -interdire les mosquées sur notre sol comme sont interdites les églises chez eux.
    -interdire aux imams d'aller endoctriner les musulmans en prison
    -interdire définitivement les burkas, sous lesquelles on ne sait jamais si se cache un homme ou une femme portant des ceintures d'explosifs.
    Pour exemple, je citerai le fait divers qui s'est passé il y a quelques jours à Marseille : une femme portant burka a paru suspecte car son vêtement semblait cacher des rondeurs inhabituelles. On a donc donné l'alerte, fermé les terrasses du port...Finalement, il ne s'agissait que de sacs à provisions, remplis, que la femme dissimulait, on se demande bien pourquoi, sous son vêtement.
    -stopper tout financement et toute aide aux "chances de la France" et à tous ceux (particuliers ou associations) qui crachent sur le drapeau français ou le brûlent ou s'en torchent le cul, comme cela est arrivé lors d'un concours photo de la FNAC.
    -laisser partir les djihadistes en herbe mais faire en sorte que ce soit sans possibilité de retour.
    Voilà messieurs les dirigeants de notre pays, ce que vous devriez faire si vous étiez vraiment révoltés par ce qui se passe et ce qui risque de se passer et si vous aimiez un tant soit peu la France qui vous nourrit jusqu'à vous gaver.
    Mais vous ne le ferez pas puisque vous annoncez officiellement votre couleur : actuellement, les Champs Élysées fleurissent partout de fanions rouge en l'honneur du qatar, état islamique s'il en fut.
    Fleur de lys.

    RépondreSupprimer
  9. Ce n est pas la guerre des mots et les sanctions contre la Russie qu il fallait prôner en permanence Messieurs le Politiciens. C est notre invasion musulmane qu il fallait éviter, empêcher la propagation de la haine raciale dont ils font preuve, et leur barrer la route comme l avait fait Charles Martell mais pas suffisamment.

    RépondreSupprimer
  10. Gouvernement de nuls - PAS D ISLAM CHEZ NOUS - Ce n est ni un état, ni une religion.

    RépondreSupprimer
  11. L aviation c est bien, mais elle ne suffira pas, il va encore falloir une guerre au sol mais avec toute la coalition et l armement en notre possession, cela pourrait être rapidement terminé. L hésitation et le manque de détermination nous sont défavorables.

    RépondreSupprimer
  12. Je suis d accord pour mettre hollande et tout son gouvernement en première ligne, on éviterait la peur. Ils sont très courageux dans leur bureau où sous haute protection.

    RépondreSupprimer
  13. BRAVO L ANONYME. Nous devrions même envoyé tous les députés et sénateurs avec eux, notre protection serait assurée.

    RépondreSupprimer
  14. Super article avec de sacrés commentaires , on apprécie toutes ces vérités.

    RépondreSupprimer
  15. Il est des circonstances exceptionnelles dans l’Histoire de France où l’on entend clamer sur les places publiques et jusque dans les clairières sacrées de nos forêts profondes que LA PATRIE EST EN DANGER.
    Souvent, ces éclats de voix émanent de politiciens véreux en mal d’audience qui tentent de conforter leur aura pour conserver les suffrages du Peuple. Et surtout leurs sièges… avant de replonger dans la somnolence.
    Aujourd’hui, nous sommes vraiment parvenus à ce stade.
    En langage casinotier : « faites vos jeux, rien ne va plus ! »
    Nous sommes aujourd’hui en guerre ouverte au finish contre l’État Islamique dirigé par le calife autoproclamé Abou Bakr al-Baghdadi al-Husseini al-Qurashi. Ce nouvel état n’est pas si récent que vous pourriez le croire. Il a été instauré le 13 octobre 2006 par le Conseil consultatif des Moudjahidines en Irak. Une conséquence directe de la politique américaine pendant la deuxième Guerre du Golfe ? — Sans aucun doute. Mais les faits sont là. Il faut les affronter sans perdre son temps en conjectures quant à leurs origines. C’est après avoir éteint l’incendie qu’on en cherche les causes.
    Qui dit « GUERRE » dit « ENNEMI ». N’en déplaise aux pudibonds grelottants, incultes et hypocrites de la bienpensance. Là aussi, nous savons que cette bienpensance est responsable en grande partie de notre faiblesse. Renforçons nos armes et rétablissons notre puissance de feu. Nous règlerons nos comptes après.
    Pour lutter contre un ennemi et le vaincre, il faut avant tout savoir qui il est, prévoir ses mouvements et réactions, et anticiper ses mutations stratégiques.
    Le Recteur de la mosquée de Paris, M. Dalil Boubakeur, se dit « horrifié » par l'assassinat de notre compatriote dans les montagnes de Kabylie et demande un « châtiment exemplaire » contre ce « crime barbare »,
    Mais il aurait été judicieux que les musulmans de France, et les personnes nées musulmanes, manifestent leur opposition farouche depuis des années à cette déviance perverse de l'islam.
    @

    RépondreSupprimer
  16. Bienvenue à tous les anonymes et merci @ pour votre commentaire lucide et plein de bon sens.
    Les musulmans de Paris vont parait-il manifester leur rejet de ces barbares qui assassinent au nom de l'islam.
    Leur indignation est sélective car, tant que leurs coreligionnaires assassinaient des chrétiens en Irak, en Syrie ou ailleurs, ils étaient muets comme des carpes. Et s'ils se manifestent aujourd'hui, c'est parce que le dernier otage décapité était Français et que eux-mêmes vivant en France et il leur serait difficile de paraître indifférents sous peine d'être assimilés aux tueurs.
    Mais quels sont leurs sentiments véritables ? Personnellement, ayant entendu parler de la" takia", c'est à dire la nécessaire hypocrisie face à l'ennemi,préconisée par l'islam, je dois avouer que j'ai quelques doutes.
    Fraternellement,
    L'Indien.

    RépondreSupprimer