Rechercher dans ce blog

mardi 23 septembre 2014

MACRON CHEZ LES ILLETTRÉES


MACRON CHEZ LES ILLETTRÉES


                                             LA PETITE INTRODUCTION DE BBR

     De mémoire, je n ai pas le souvenir d avoir déjà entendu les membre d un gouvernement avec un président, traiter les Français aussi bassement, avec autant de dédain, d impolitesse, jamais nous ne les avions entendu les traiter de "pauvres cons", de "sans dents" (même s  ils le pensaient) et maintenant "les illettrés" sorti de la bouche d un jeune ministre fraîchement nommé pour remplacer un truand du fic et des loyers.  Il aurait du commencer par traiter l enseignement d incompétence.

     Il ne se prend pas pour une merde  - Mais pour qui se prend t il ?  un surhomme, un autre fier au côté de l imbu valls. 

     Allons nous entendre encore combien d infamies de ce genre, Les Français méritent ils ce mépris, par des personnes odieuses qui sans nous,  ne serait pas à un niveau aussi élevé que d être un membre d un gouvernement. Sans nous il trafiquerait encore dans les banques.

     Ce jeunot, ne voit pas non plus loin que le bout de son nez, ce jeunot ne sait même pas balayer devant sa porte politique, pour y constater le nombre de CONS qui la compose, mais aussi  tous les CONS composent l adversité appelé  l opposition. 

    Pas un, pas un n est assez intelligent, juste pour vouloir le pouvoir et prendre notre argent par le biais d impôts et de taxes de la même façon qu il va pratiquer en prenant CE MINISTÈRE DE VOLEURS.

     Même sans avoir pu le juger dans ses actes, je le méprise déjà pour son air supérieur, pour sa façon de traiter tout CE MONDE IMPOSABLE QUI LE PAYE et même si il s est excusé de ces malheureuses paroles, il ne s agit là que de l entrée en matière , du hors d oeuvre, lorsqu il arrivera au plat de résistance  rassurez vous, il ne s excusera plus.

     Je n apprécie pas ces gens qui se croient supérieur aux autres, qui se croient au dessus des lois et peuvent tout se permettre se sachant impunis.

     Monsieur macron, je me permets de vous dire que vous faites désormais partie de tous les CONS qui vous ressemble. Vous avez une piètre opinion du peuple, comme vous deviez avoir celles des clients à la Banque. 

     Vous êtes un MINABLE et ce n est pas votre nouvelle Ministre de l Education Nationale qui va baisser le nombre de ceux que vous considérez comme des illettrés, elle parle hachée comme son maître.

     Profitez encore un peu de ce poste qui vous a été offert, d ici peu on entendra même plus parler de vous.  Faites déjà vos preuves -vous serez jugé ensuite, ne vous inquiétez pas.


                                                                    -----ooo0ooo-----
.


     Certains ne tarissent pas d'éloges sur Emmanuel Macron, ce jeune banquier, arrivé si haut, si vite. 


     Avoir été banquier n'est pas déshonorant, sauf pour certains ayatollahs de gauche auxquels l'odeur de l'argent est insupportable, excepté celui qu'ils obtiennent en abondance, sans forcer  et sans se rendre utiles à la France, en provenance des impôts de leurs concitoyens.


     Il est vrai qu'un passé de banquier dans un gouvernement et avec un président qui prétend ne pas aimer les riches et mépriser l'argent, « ça fait tâche », surtout quand le titre de gloire qui lui a valu cette fulgurante promotion est d'avoir parfaitement réussi une opération à la Tapie. 

     Peu importe, au moins peut-on espérer que ce ministre-là dispose d'un minimum de cette compétence économique et financière qui fait défaut à tous ses collègues.






     Interrogé par le presque octogénaire Jean-Pierre Elkabach sur Europe 1, Macron a voulu illustrer son propos sur le pouvoir d'achat en citant la société agroalimentaire GAD dont, a-t-il dit, beaucoup de salariées sont « illettrées ». Il fut aussitôt agoni* d'injures, alors qu'il ne faisait que constater une évidence, et sommé de présenter des excuses publiques.


     Or, c'est un fait, ces salariées menacées de licenciement ou de reclassement à des conditions pire que celles qu'elles vivent déjà, sont pauvres, sans-dents faute de pouvoir en payer les réparations*, et illettrées, comme beaucoup trop de nos compatriotes à la grande honte de l'Education nationale en pleine décomposition.



     Macron n'avait aucune excuse à présenter à des imbéciles qui, probablement illettrés eux-mêmes, n'ont pas compris le sens de sa phrase ni celui de son intervention.



     En effet, qu'a-t-il voulu dire ? Que dans une région déjà économiquement sinistrée par la politique aberrante du gouvernement Ayrault, il va être quasiment impossible de retrouver du travail pour ces salariées. Faut-il les laisser mettre au chômage, ce qui déclassera ces bonnes ouvrières ? Faut-il les enfoncer dans leur misère ? Non, bien sûr, c'est un cas de force majeure où la solidarité nationale est pleinement justifiée.



     Personne ne prétend que ces employées de GAD ne savent lire ni écrire. Bien sûr, elles le savent.      Être illettré, ce n'est pas cela, c'est être incapable de comprendre les indications de travail que l'on lit, de communiquer efficacement, de remplir une feuille d'impôt ou des documents administratifs dont la plupart sont des monstres de complexité conçus par des sadiques jargonnants et, c'est plus grave, les consignes de sécurité affichées dans l'entreprise. Dans certaines entreprises il faut d'ailleurs les remplacer par des icônes.



     L'illettrisme concerne officiellement 9% de la population française au-dessus de 15 ans, la moitié de ces 9% étant salariée. Cela veut dire que plus de 2 millions de personnes qui travaillent en entreprise en France sont illettrées. Ces individus, nos concitoyens, sont vulnérables et doivent être protégés, c'est ce que voulait démontrer Emmanuel Macron.



     Il faudrait le remercier d'avoir soulevé un problème des plus graves et brisé un tabou, celui d'une Education nationale incapable d'apprendre à lire, écrire, compter et comprendre un texte élémentaire à 15% de nos enfants si l'on en croit ses propres statistiques.



      À  côté de ce problème-là qu'elle ne résoudra pas car elle en est incapable, les préoccupations genrées d'égalité des sexes de la ministre sont du pipi de chat et celle des rythmes scolaires  de la roupie de sansonnet. 




      Poser le diagnostic de l'illettrisme n'est pas une faute, cela aurait dû être fait depuis 1981, commencement du dérapage de l'Education nationale marxisée et syndicalisée à l'excès, sans politique saine de recrutement et d'encadrement des personnels, livrées à des idéologues et des syndicalistes, gérée comme une entreprise soviétique.


     Seulement, si Emmanuel Macron se met à parler vrai, que va devenir ce parti socialiste qui survit de mensonges et de promesses non tenues ? Il fallait faire rentrer l'inconscient dans le rang. Il apprend vite, il a présenté ses excuses en séance d’Assemblée nationale et désormais mentira comme les autres.



     La gauche n'aime pas nommer les choses, surtout quand elles démontrent son inconsistance et son incompétence. 
     
     Avec elle les voyous vicieux et brutaux sont des victimes, les égorgeurs musulmans des exceptions malheureuses qu'il faut comprendre et n'ont rien à voir avec l'islam, les saccages de biens publics des incidents, ceux qui critiquent Taubira ou Belkacem des racistes, les Français des résidus moisis et réacs et les politiciens socialistes véreux (beaucoup le sont), des bienfaiteurs de la Nation. 
     Jusqu'au jour où ils se font prendre la main dans le tiroir caisse de l'Etat ou la culotte d'une fille de joie et sont alors désavoués sans l'indulgence manifestée aux violeurs, voleurs et brûleurs de voitures des cités pour ne pas entacher la réputation usurpée de morale républicaine du parti socialiste.


     Mais la réalité c'est cela : une illettrée est une illettrée et il faut tout faire pour l'aider plutôt que de nier le fait qu'elle l'est.





18 commentaires:

  1. Je trouve ça scandaleux. Une aberration. Comment des hommes qui sont soit disant supérieurs aux autres (du moins le croient ils) et donneurs de leçons se permettent de traiter les Français le sorte.

    C est honteux, si nous les traitions comme cela, ils auraient vite fait de nous traduire en Justice et avec l amie taubira, le petit français non délinquant payerait cash.

    C est vrai que nous n étions pas encore habitué aux insultes, on nous prenait juste notre argent, mais maintenant ils ont associé les deux.

    Un trou du cul sorti d une banque voleuse, pour atterrir dans un ministère de voleurs, nous avons eu encore droit à un sacré spécimen. Rien ne nous sera épargné. RAS LE BOL

    La Normande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout d abord, bien vu BBR, cet imbécile ne mérite même pas que l on puisse s intéresser à lui. Joli commentaire la Normande. C est vrai qu il se croit supérieur, une ressemblance à son premier ministre très certainement.Toutes ces insultes qui se cumulent commencent sérieusement à m agacer.

      Je me demande vraiment en fonction de quoi on les choisit.

      Ce n est pas de leur compétence, (ils sont tous nuls),ce n est pas de leur honnêteté, (ils mentent, ils trichent, ils truandent), ce n est pas de leur connaissance ou de leur expérience (sinon ils auraient du évoluer) alors ils ont quoi ? L ENA et après, le Bla Bla Bla - OK, donc si je comprends bien, à part l ENA tout le monde peut être ministre.


      Jean BOUVARD en colère mais ça devient très souvent.

      Supprimer
  2. Soyons justes avec Macron! Il n'est pas le premier à avoir prononcé le mot illettré.

    Notamment, avant lui, Sapin, dans une séance au Sénat (Compte rendu analytique officiel du 18 février 2014) a dit "En Bretagne, j'ai discuté avec des gars de Gad. Pas facile, certains sont illettrés... " L'impact est tout à fait différent par rapport à une interview radiophonique ou télévisée. De plus, à l'heure actuelle, viennent s'ajouter ces gentils gazouillis (tweets) qui mettent de l'huile sur le feu.

    C'est un mot tabou. Prononcé par un ministre bien évidemment que ça fait grand bruit!

    Retour sur cette polémique avec le sociologue Bernard Lahire, spécialiste de l’illettrisme
    http://www.lesinrocks.com/2014/09/19/actualite/lahire-11525185/

    Le final est très réconfortant pour les électeurs du FN qui ne sont pas des tares.

    Monique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez très certainement raison Monique sur l impact des propos s il avaient été télévisés mais je trouve inacceptable même si les faits sont vrais, qu un ministre puisse s exprimer ainsi sans aucun respect, il y a peut être des façons différentes de le dire (même si on doit appeler un chat un chat) le chat ne se vexera pas, les illettrés qui ne sont déjà pas gâtés doivent en plus supporter l intolérable.

      Aucun Politique n' a ce droit pas plus le sapin que les autres.

      Après sa nomination bien que contesté, on attendait de voir ses compétences, sa façon de parler aux Français ...on a vu de suite...

      C est vrai qu en ce moment tout prend des proportions, mais n est ce pas naturel avec ce que l on voit chaque jour et que l on entend, ils nous truandent Monique, Ils nous mentent, ils nous insultent, tout le monde en a marre.

      Je pense qu avec de telles paroles c est eux qui acceptent que les choses s enveniment et ils en sont conscient.

      Concernant les électeurs du FN c est bien car Gauche - Droite sont en train de les oublier

      Nathalie

      Supprimer
    2. Oui Monique on voudrait l excuser pour sa jeunesse, pour avoir prononcé des paroles qui ont peut être dépassées sa pensée mais on y arrive pas, il y a trop d affaires simultanées, trop d échec, trop de mensonges, et le retour de sarko est une nouvelle couche d ennuis.

      Vous savez , même en privée si vous marchez sur les pieds de quelqu un en lui faisant mal et vous vous excusez, le mal demeure, et si vous recommencez le mal empire, nous en sommes à ce stade où on ne veut plus excuser personne. Personne ne nous fait de cadeaux

      La fonction qu ils occupent doit les rendre irréprochable et ce n est malheureusement pas le cas, quand on veut donner des leçons aux autres il faut les respecter soit même. En acceptant un poste de ministre, il savait à quoi s attendre, et lorsqu on obtient ce poste en cours de mandat, on est au courant du mal aise dans lequel ce gouvernement nous a plongé, pour ne pas avoir à en rajouter.

      Z@vor

      Supprimer
    3. "Le dire vrai est dangereux" surtout en public et venant d'un certain niveau!
      De ma part,, ce que je peux dire ou écrire n' a aucune incidence mais eux....D'ailleurs qui me lit et qui me connait? Je ne me fais aucune illusion de leur part, ils nous prennent pour des imbéciles, pour ne pas écrire des C....

      Monique

      Supprimer
    4. Nous on vous li, Monique, Moi, et surement plus de monde que vous ne le croyez, nous avons atteint le nombre de 185000 lecteurs, c est pas si mal et je n e doute pas que si les articles sont lus, les commentaires le sont aussi.BBR

      Supprimer
    5. Epoustouflant! Vous avez de quoi être satisfait!
      J'ai souri, ce matin,en recevant de l'un de mes correspondants, un transfert de mail avec la photo de votre article Président jusqu'au bout. Je vais d'ailleurs relire l'article pour voir si la légende n'aurait pas été piochée dans votre contenu. Quant à moi, je ne fais aucune publicité du blog, ne souhaitant pas être reconnue. Je suis quelqu'un qui aime rester dans l'ombre.

      Monique

      Supprimer
    6. Vous avez été copié! Je n'en suis pas surprise, je retrouvais dans la légende votre humour. Il circule même du BBR abrégé!

      Monique

      Supprimer
    7. Bonsoir Monique, Merci pour cette info, pourriez vous me donner SVP plus de précision quant au copieur - sur quel site - Merci - Peut être m enlève t il des lecteurs je ne sais pas. Ce n est pas grave Monique. Je suis un vrai bénévole. BBR

      Supprimer
    8. Re - Je crois comprendre aussi cette possibilité, que cet ami qui vous a envoyé mon article sur un mail, n a fait que le copier pour vous l adresser ainsi qu à des amis, cela est bien possible en effet. Dans ce cas je trouve ça époustouflant comme vous. Je vais devenir célèbre hihihi. Merci encore. BBR

      Supprimer
  3. Et le plus grave est que Macron n'a pas voulu blesser puisqu'il s'est excusé.
    Voilà donc le décalage qu'il existe entre nous les sans dents,les "cass toi pauvres cons" les illétrés et celles qui n'ont même pas leur permis....et ceux sortis tout droit de la cuisse de Juppiter,eux ils sont nés avec toutes les cartes nécéssaires pour réussir et arriver,ils ne peuvent pas comprendre le Peuple puisqu'ils sont dans une bulle où l'argent coule à flots,où de primes en primes ils se construisent un Empire et un solide patrimoine qu'ils oublieront de déclarer aux impôts,ils oublieront aussi de payer les loyers de triplex ,ils oublieront de régler les frais de kiné de leur fille,ils oublieront aussi de payer leurs factures d'électricité...
    Quel est celui d'entre nous qui pourrait faire la même chose ?
    Non ces "zélites" n'appartiennent pas à notre monde,ils nous méprisent.
    Mais plus nocive ,plus sournoise,plus serpent vénimeux,j'ai nommé la najat:
    avec sa théorie du genre,son inversion des valeurs ,son bourrage de crâne dès le plus jeune âge parmi les enfants de la Maternelle où dans certaines écoles publiques sont invités à sa demande des homosexuels ,des transexuels où le débat s'élève au niveau de la braguette et où il est question de "parler " en toute simplicité et sans tabous de la sexualité des petits garçons et des petites filles de 4 ans!!!
    Alors je me dis qu'il est bien plus facile de parler de cela ('comme si cela était le problème des enfants de la maternelle) que de former des enseignants capables d'apprendre aux enfants tout ce qu'il faut pour qu'ils accèdent à la Connaissance,mais il est vrai que pour pouvoir manipuler la masse afin qu'elle devienne servile ,il vaut mieux l'abrutir avec des jeux et en faire de véritables illétrés!!!
    Fleur de lys.

    RépondreSupprimer
  4. Le coût d'une couronne sur une molaire sérieusement cariée est de : 690 €. Remboursement de la Caisse d'assurance maladie : 161,03 €.
    Si le salarié (hors fonction publique) a une bonne mutuelle, il encaisse 133,22 € de plus, reste à sa charge 395,75 €. Sans mutuelle : 528,97 €. Quelle illettrée au SMIG et chargée de famille peut engager une telle dépense ? Seuls les élus socialistes, riches de nos impôts, peuvent le penser. Elles perdent donc leurs dents, mais qui en est responsable ?
    On se demande si le patronyme de Micron ne serait pas plus approprié que celui de Macron (visiblement un pur produit des grandes... éoles : du vent, du vent, du vent et rien d'autre. Ah ! si ! une certaine assurance assez voisine de l'arrogance, le genre d'attitude qui vous exaspérerait chez le fils de la voisine, bon élève sûrement, mais imbuvable, totalement sans intérêt et propre sur lui certes, mais pas si raffiné que ça).
    Merci à l'auteur d'avoir remis "les choses à leur place" en précisant d'où venait la cause de cet illettrisme; et ce n'est pas avec une marchande de babouches dévoilée que le problème va aller en s'amenuisant.....
    @

    RépondreSupprimer
  5. Un président normal, entendrait les propos insultants de son Ministre aux Français aurait du réagir illico, idem pour le valls, et virer macron comme ils ont viré thevenou, cahuzac, mondebourg, hamon , mais comment le pourrait il dans la mesure où lui même insulte les Français. Il est le bon exemple.On l écoute, on suit son cap et on se tait.

    Je suis outrée par de tels comportement indigne. C est le peuple qui les mets là ou ils sont, et ils ne sont même pas reconnaissant, même pas avec ceux qui ont voté pour eux. Quelle tristesse.

    Oui BBR, vous nous avez une superbe introduction, ils sont tous cons et incapables, juste bon à nous insulter et nous prélever des impôts pour payer leur salaire et leur retraite. Il me dégoûte tous.

    Nicole PLEY

    RépondreSupprimer
  6. He oui vous avez tout compris, il ne manquait plus que ça, les propos insultants, Faire couler la France ne leur suffisait pas, ils mettent le paquet là. Là où il y a de la gène il n y a pas de plaisir, lâchez vous messieurs...

    Vous croyez qu ils sentent le vent arriver ..... en se disant qui sème le vent récolte la tempête - Non ils ne sont pas assez intelligent pour penser....

    Quand ils pensent , c est qu il va nous arriver une tuile, donc il vaut mieux pas.

    Il n y a pas que vous mesdames qui en avez assez de tout ce monde sale de politiciens

    André BERGERAC

    RépondreSupprimer
  7. Illettré, peut paraître pas insultant quand on est pas concerné, la blessure l est davantage quand on l est.

    Je pense qu il s est excusé sincèrement, mais le mot était lâché, mais la où réside la gravité des propos c est pas rapport à l accumulation des maladresses et des insultes que nous subissons sans précédent, sans même regarder la merde dans laquelle ils nous ont mis, sans même regarder la misère surmultipliée dans laquelle ils mettent les Français, sans regarder qu avec ce qu ils nous pompent, les Français n arrivent plus à joindre les deux bouts, à assurer l éducation de leurs enfants, sans regarder que l Education Nationale par le biais de leurs enseignants souvent en arrêt de travail, en grève, en RTT et autres n assurent pas correctement leur mission.

    Bien sur que l illettrisme ne date pas de hier, mais je pense qu il y à d autres moyens moins blessant de parler d eux en sachant que l huile sur le feu est prête à bouillir, bien sur que les étrangers peuvent faire retarder les évolutions. Beaucoup de choses sont à remettre à leur place, à commencer par des ministres compétents dans le poste où ils le sont (mais ça c est une autre paire de manche).

    Les illettrés ne sont peut être pas responsables de ce qu ils leur arrivent , diverses raisons peuvent en être la cause, mais il appartient à chacun et plus encore à ses personnes qui critiquent de les aider à surmonter ce handicap.

    Olivier TREQUEL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d accord avec votre joli commentaire Olivier, j adore ce final qui laisse la porte ouverte à l ampleur du travail qu il reste à faire.

      Devant une insulte qui blesse, les forts savent répondre et se battre, les faibles auront une petite résistance mais ils cicatriseront, les démunis garderont cette blessure longtemps.

      Devant la situation actuelle de La France, devant le gouffre qui se crée en pauvre et riche, devant toutes les inégalités que nous constatons, devant la flambée des prix, du chômage et des usines qui ferment, devant une éducation Nationale en panne, subissant des grands chambardements à chaque changement de ministres avec des nouveaux programmes qui perturbent enseignants, parents d élèves et les élèves aux mêmes, l heure n est pas à insulter les gens, c est les solutions qu il faut vite trouver et donner.

      Alice

      Supprimer
  8. Moi l’illettré, moi le sans dent, moi le voyageur en bus, et bien moi je leur pisse tous au cul .

    RépondreSupprimer